L’exclusion de Karim Benzema de l’équipe de France continue de déchaîner les passions. Cette fois, c'est l’ex-président François Hollande qui s'est exprimé sur la question. Il jure n’avoir aucune responsabilité dans ce dossier.

Dans une déclaration accordée à L’Equipe du Soir, François Hollande, qui était président de la République française en 2015, lorsque l’affaire de la sextape de Mathieu Valbuena dans laquelle Benzema est mis en examen a éclaté, affirme qu’il n'a aucune responsabilité dans ce dossier. « J’ai fait un rappel en disant aux membres du gouvernement : vous pouvez avoir votre point de vue, mais la seule ligne possible, c’est au sélectionneur d’en décider. Vous savez quelle a été la position de Deschamps, il n’a pas retenu Benzema », a précisé François Hollande.

Avec cette déclaration, l’ex-président de la République française veut se démarquer de Manuel Valls, son ancien Premier ministre, qui avait, rappelons-le, eu des mots très durs à l’encontre de Benzema : « S’il n’est pas exemplaire, il n’a pas sa place en équipe de France », avait-il notamment déclaré.

Par ailleurs, François Hollande a souligné : « Benzema est un très grand joueur de football, regardez ce qu’il fait au Real. Je ne rentre pas dans cette histoire. De toute façon, la procédure n’est pas terminée. Ce que je dois dire, c’est que Benzema est un très grand joueur de football ».

Il faut souligner que la mise à l’écart de Karim Benzema de l'équipe de France est un éternel débat. Alors que Didier Deschamps n’est pas près de changer d’avis, plusieurs spécialistes affirment que Benzema devrait être sélectionné. Ils sont beaucoup, en effet, à vouloir le revoir en équipe de France.

La dernière fois que Karim Benzema a porté le maillot tricolore remonte au 8 octobre 2015, à l’occasion d’un match face à l’Arménie, gagné 4-0. Depuis, l’attaquant du Real Madrid n’a plus jamais été rappelé en équipe de France, suite à une affaire extra-sportive avec Mathieu Valbuena.