L'international algérien Riyad Mahrez a obtenu gain de cause contre l'escroc qui avait utilisé une fausse identité de l'Algérien pour faire des prélèvements frauduleux de son compte bancaire. La justice anglaise a prononcé une peine de 3 ans et 8 mois de prison ferme contre celui qui avait volé pas moins de 175 000 livres sterling au joueur de Manchester City, a rapporté le tabloïd anglais The Sun.

Âgé de 32 ans, Sharif Mohamed a été condamné, vendredi 19 mars, à une peine de 44 mois de prison ferme, dans cette affaire d'escroquerie de plus de 200 000 euros dont a été victime le joueur algérien de Manchester City, Riyad Mahrez, à l'époque où il était joueur à Leicester City.

Dans les détails de cette affaire, qui remonte à 2017, l'escroc Sharif Mohamed avait réussi à obtenir une carte de crédit au nom de Riyad Mahrez de la banque Barclays, où l’international algérien avait un compte bancaire. Mais ce n’est qu’au bout de cinq semaines que le capitaine de l’équipe d’Algérie a découvert un trou dans son compte et a bloqué la carte de crédit obtenue par usurpation d’identité.

L'argent de Riyad Mahrez dépensé dans des hôtels et des casinos

Pendant ce temps-là, l’escroc avait dépensé un total de 175 830 £. Dans sa frénésie de dépenses, il avait notamment déboursé 20 000 £ rien qu’en champagnes, dans des bars de plage, et en vêtements à Ibiza. Sharif Mohamed avait également séjourné dans un hôtel de luxe à Londres, et a utilisé la carte de crédit en question pour financer des jeux de hasard dans un casino, sur le compte de l’attaquant algérien de Manchester City, Riyad Mahrez.

À lire aussi :  Belmadi, Mahrez, Slimani... : Quand l'arrogance devient la norme

Lors de son procès, l'accusé a reconnu les faits et a plaidé coupable. Pour sa défense, son avocat a déclaré que Mohamed avait beaucoup bu et consommé de la drogue au moment de la fraude. Il a plaidé, devant le tribunal, pour l’application d’une peine avec sursis. Mais la justice anglaise a finalement décidé de prononcer une lourde condamnation contre l'escroc qui devra purger une peine de 3 ans et 8 mois en prison.

Lire aussi : Riyad Mahrez victime d’un cambriolage à près de 600 000 euros