Jean-Michel Larqué, ancien international français reconverti en journaliste et consultant sportif, a appelé, lundi 22 mars, le sélectionneur de l'équipe de France, Didier Deschamps à pardonner à l'attaquant du Real Madrid, Karim Benzema. 

Les belles prestations de l'avant-centre du Real Madrid, Karim Benzema, ne laissent manifestement pas insensibles les amateurs du football en France. Des voix ne cessent de s'élever, en effet, pour réclamer son retour en sélection. Lundi 22 mars, c'est un grand nom de la balle ronde français qui a  affiché son désir de revoir Benzema en Bleu. Il s'agit de Jean-Michel Larqué, qui a à son actif une belle et riche carrière de footballeur. Il a d'ailleurs porté le maillot de l'équipe de France à maintes reprises.

Aujourd'hui consultant sportif, Larqué estime qu'il est peut-être temps de revoir Karim Benzema chez les Bleus. Il exhorte le sélectionneur français, Didier Deschamps, à pardonner au buteur madrilène, la sanction du joueur ayant trop duré, selon lui.

« Le pardon, ça fait partie de notre société »

« Le football est le seul secteur de la société où un accusé, même un coupable, puisque je considère que Benzema est coupable, est condamné à perpétuité, c’est le seul secteur », a souligné Larqué lors de son passage, lundi, sur RMC.

Et de poursuivre : « Je n’en veux pas à Didier, je dis simplement que le pardon, ça fait partie de notre société, des qualités d’un homme. Je sais que ce qui a été fait est terrible pour Didier. Et je pense que, malgré toutes les épreuves qu’il a pu endurer, pardonner, ce serait peut-être pour Didier, se grandir ».

Deschamps répondra-t-il favorablement à cette demande ? En tous cas, le sujet est relancé de plus belle en France. D'ailleurs, la question a été posée à un des compatriotes et coéquipiers de Karim Benzema au Real Madrid. Il s'agit de Raphaël Varane qui n'a cependant pas voulu se prononcer.

Raphaël Varane veut rester à l'écart du sujet

« C’est vrai que je côtoie toutes les personnes concernées par cette question, mais mon positionnement est simple : je me tiens à l’écart, ce n’est pas à moi de mettre les pieds dans le plat, ce n’est pas mon rôle. Je m’entends bien avec mes coaches et mes coéquipiers, c’est le plus important. Je pense que tout a été dit maintenant, la situation n’a pas évoluée », a confié le joueur au micro d’Europe 1, lundi. Varane ne tarit cependant pas d'éloges sur Karim Benzema, qui est en train de réaliser l'une des plus belles saisons de sa carrière.