Le bras de fer opposant la Fédération algérienne de football (FAF) et le Ministère de la jeunesse et des sports (MJS) accueille un nouvel invité. Et pas des moindres. A en croire le quotidien francophone Le Soir d'Algérie, la Fédération internationale de football (FIFA) s'est prononcée en faveur des positions de la FAF et a menacé gravement l'Algérie.

En effet, une réunion en visioconférence a eu lieu, il y a quelques jours, et a réuni des membres de la FAF et de la FIFA. A l'ordre du jour, le projet d'amendement des statuts de la Fédération algérienne pour la mettre en conformité avec les textes de l'Instance mondiale.

Les représentants de la structure présidée par Gianni Infantino ont clairement signifié à leurs vis-à-vis de la FAF qu'ils rejettent catégoriquement les propositions du Ministère de la jeunesse et des sports, consistant à programmer l'amendement des statuts de la FAF pour après l'Assemblée générale élective (AGE).

Plus qu'un rejet, les interlocuteurs des membres de la FAF auraient exprimé des menaces claires. Si les autorités algériennes ne se conforment pas aux injonctions de la FIFA, cette dernière ira jusqu'à installer un directoire provisoire pour faire adopter les nouveaux statuts. Dans le cas où le ministère s'y oppose, l'Instance footballistique mondiale menace d'exclure l'Algérie de toutes les compétitions internationales.

À lire aussi :  La CAF dénonce « les propos inacceptables » du président de Naples sur la CAN

L'Algérie exclue de la CAN et du Mondial ?

En d'autres termes, l'Algérie n'aura pas le droit de participer aux éliminatoires de la coupe du monde de 2022. Et même s'ils sont déjà qualifiés, les champions d'Afrique en titre ne seront pas de la partie, au Cameroun pour la phase finale de la coupe d'Afrique des nations. Ce sera cher payé, donc, pour les Fennecs, si le MJS persiste dans son opposition à la FAF.

Pour rappel, le conflit entre le MJS et la FAF tourne autour la mise en conformité des statuts de la Fédération avec les textes de la FIFA. L'Instance présidée par Kheireddine Zetchi veut amender les statuts de la FAF avant d'aller vers l'Assemblée générale élective dont la date limite a été fixée par le MJS au 15 avril 2021. Mais le département de Sid-Ali Khaldi veut que la mise en conformité se fasse après l'AGE. Dans ce bras de fer, la FIFA a clairement pris le parti de la FAF.

Lire aussi : Équipe d’Algérie : La guerre des clans persiste, Belmadi agacé par les rumeurs