Le débat sur un possible retour de Karim Benzema en équipe de France continue. Cette fois, c’est le journal français Le Figaro qui a lancé un sondage en ligne pour connaître l'opinion de ses lecteurs sur cette question. Résultat : le « non » l'emporte, mais avec une petite ascendance.

30 000 lecteurs ont répondu au sondage du Figaro/Sport24 ». 55% des sondés ont dit « non ». Tandis que 45% pensent qu’au vu de ses récentes performances, Karim Benzema doit être rappelé chez les Bleus. Écarté de l'équipe de France depuis plus de 5 ans, le joueur aux origines algériennes affiche pourtant un rendement éblouissant avec le Real Madrid. KB9 enchaîne, en effet, les prestations de classe mondiale avec une régularité admirable.

Pour plusieurs supporters et observateurs, l’exclusion du buteur madrilène de l'effectif des Bleus est un énorme gâchis, eu égard au trio « fantastique » qu’il pourrait former avec Kylian Mbappé et Antoine Griezmann.

Les appels pour le retour de Benzema en équipe de France se multiplient

Le joueur, écarté par Didier Deschamps, reçoit pourtant des soutiens de partout. Et pas des moindres. Récemment, le reporter de L’Équipe Vincent Duluc a fait remarquer que l’attaquant aurait payé sa dette s’il avait été suspendu plus de 5 ans après sa dernière cape. « On peut constater que s’il avait été suspendu pour ce qu’il a fait, Karim Benzema n’aurait probablement pas pris plus de cinq ans de suspension », a-t-il déclaré.

Le journaliste regrette que « l’histoire de l’équipe de France (ce soit) d'écrire sans lui, et qu’un joueur de son envergure qui arrive pourrait modifier les équilibres ». « Je ne sais pas ce qui serait mieux pour les Bleus, c’est compliqué », a conclu le journaliste.

Jean-Michel Larqué, ancien international français reconverti en journaliste et consultant sportif, a appelé, lundi, le sélectionneur de l’équipe de France, Didier Deschamps, à pardonner à l’attaquant du Real Madrid, estimant qu’il est peut-être temps de revoir Karim Benzema chez les Bleus et que la sanction du joueur a trop duré.

De son côté, Zinedine Zidane, interrogé à ce sujet, a avoué son incompréhension quant à l’absence répétée de son n°9 en équipe de France. « Comment comprendre qu’il n’aille pas en sélection ? Je ne le comprends pas et beaucoup de gens ne le comprennent pas », avait confié l’ancien champion du monde avec la France en 98.