Le sélectionneur algérien, Djamel Belmadi a mis définitivement fin aux rumeurs le donnant démissionnaire de son poste. Il a affirmé, ce vendredi 26 mars, que son engagement pour l’Algérie est au-delà des clivages personnels, rappelant notamment qu’il ne fait pas de la politique.

De retour en Algérie, après un match compliqué où les Verts ont réalisés un nul (3 à 3), le sélectionneur national a pris tout son temps pour remettre les choses au clair. En réponse à la polémique sur sa démission de l’équipe d’Algérie, Djamel Belmadi a écarté toute idée de départ.

« Je suis engagé avec mon pays et ça le peuple algérien le sait. J’ai un projet, c’est un projet commun, pas uniquement de Djamel Belmadi. Moi je suis juste une partie du projet, il y a des joueurs et un environnement autour de nous qui doit être le plus sain et le plus propre possible », a-t-il déclaré .

Le sélectionneur national révèle qu’« en ce moment on constate que ce n’est pas le cas. Il faut que les gens fassent attention à ce qu’ils font pour le peuple justement et qu’ils ne le prennent pas en otage et qu’ils ne prennent pas l’EN en otage ».

Les mises en garde de Djamel Belmadi

Djamel Belmadi  s’est refusé de prendre position par rapport au conflit qui oppose le président de la Fédération au ministère de la jeunesse et des sports. Il souligne néanmoins que « ça reste du sport. Moi je ne suis pas politicien je suis sportif ».

Pour lui, ce qui est essentiel, c’est que l’environnement de l’EN soit propre et sain pour permettre aux Verts d’aller à la prochaine Coupe du monde, où l’Algérie compte créer l’exploit. Le sectionneur algérien met en garde contre les « jeux dangereux » auxquels s’adonnent certains au détriment de l’intérêt de l’équipe nationale.

« Il faut faire attention, il y a une qualification à la coupe du monde, il doit y avoir une synergie et tout le monde doit tirer dans le même sens. On connait l’importance de notre public, de notre peuple, d’une Coupe du monde. Ce n’est pas tout, ça reste du sport. Moi je ne suis pas politicien je suis sportif. De mon côté, j’essaie de faire le maximum possible, les joueurs aussi, chacun a ses responsabilité et chacun doit faire son travail en faisant attention à ce qu’il fait et qu’il ne joue pas à des jeux dangereux. C’est aussi simple que ça » a-t-il assuré.