Le sélectionneur national, Djamel Belmadi, a accusé, jeudi 25 mars, l'arbitre du match Zambie - Algérie d'avoir privé les Verts de la victoire. Il a confié que le match nul concédé par son équipe était « difficile à accepter », mais il ne reproche rien à ses joueurs. De son côté aussi, la Fédération algérienne de football a dénoncé l'arbitrage « scandaleux » du Comorien Adelaïd Ali Mohamed.

Le sélectionneur algérien, Djamel Belmadi, a exprimé sa déception quant au résultat du match face à la Zambie. Selon Belmadi, l'arbitre du match, qui a sifflé deux penalties très discutables en faveur de l'équipe locale, a été pour beaucoup dans le résultat final de cette rencontre. « Il est très difficile d’accepter le résultat de cette rencontre à cause de ce qui s’est passé », a regretté le coach algérien en faisant référence à l'arbitrage du Comorien Adelaïd Ali Mohamed. Pour Belmadi, « il était impossible de gagner le match d’aujourd’hui (jeudi, ndlr) contre la Zambie pour une raison que tout le monde connaît ».

Sur la prestation des joueurs algériens, le sélectionneur national a affirmé qu'il ne pouvait rien reprocher aux Fennecs : « Je ne peux pas blâmer les joueurs pour leur performance et leurs erreurs dans cette confrontation. Les joueurs ont fait ce qu’ils ont fait et ce qui s’est passé est hors de portée », a regretté Djamel Belmadi à la fin de la rencontre.

À lire aussi :  Djamel Belmadi tranche sur son avenir en équipe d'Algérie

Djamel Belmadi furieux contre le staff zambien

Par ailleurs, le coach algérien a également dénoncé l'attitude du staff technique de la Zambie qui a « infiltré le terrain lors de notre dernière séance d’entraînement pour nous espionner. Ce qu’ils ont fait n’a rien à voir avec l’esprit sportif », s'est-il insurgé.

De son côté, la Fédération algérienne de football a dénoncé l'arbitrage « scandaleux » du Comorien Adelaïd Ali Mohamed, qui a « aidé » la sélection zambienne lors du match de jeudi soir. La FAF a notamment souligné le deuxième penalty « offert » aux Zambiens par l'arbitre pour égaliser à la 80e minute de jeu (3-3). C'est d'ailleurs sur ce résultat que s'est achevée cette rencontre que l'Algérie pouvait largement gagner sans l'influence de l'arbitre du match.

Lire aussi : Ce qu’a dit Belmadi avant les deux matches de la sélection algérienne