Les joueurs de la JS Kabylie entament un mouvement de grève

Les joueurs de la JS Kabylie sont en grève depuis samedi 27 mars. Ce mouvement de protestation a été enclenché par les joueurs, afin de réclamer les salaires qu'ils n'ont pas perçus depuis plusieurs mois. Rezki Hamroun et ses coéquipiers ont ainsi boycotté la séance de reprise des entraînements, prévue le jour même. Ils ont également maintenu leur mouvement ce dimanche.

Une première dans les annales du club phare de la Kabylie : les joueurs de la JSK en grève pour demander leurs salaires ! Cela ne s'est jamais produit dans l'histoire des Canaris. Il faut dire,  cependant, que cette action était dans l'air depuis quelque temps. En effet, les capés de l'entraîneur Denis Lavagne sont montés créneau à plusieurs reprises pour réclamer leur dû, en vain. Les dirigeants ont, chaque fois, réussi à désamorcer la crise, en leur promettant une solution dans les plus brefs délais. Mais ils n'ont fait que repousser l'échéance.

Une première dans les annales du club

Les joueurs, les titulaires du moins, sont passés à l'action samedi 27 mars, en boycottant la séance de reprise des entraînements. Le président du club, Cherif Mellal, et ses collaborateurs ont beau essayer de les en dissuader, mais les joueurs n'ont voulu rien entendre. Ils étaient décidés à faire cette grève qui constitue pour eux l'ultime recours pour faire valoir leur droits.

Sports La CAN 2025 au Maroc menacée

Selon certaines indiscrétions émanant de la maison jaune et vert, la direction du club avait promis aux joueurs de leur verser leurs salaires au retour de la Zambie, après le match de la Confédération africaine de football (CAF). Ne voyant rien venir, Benbout and co sont donc passés au débrayage.

La direction appelée à agir, et vite !

La direction est mise ainsi devant le fait accompli. Elle se voit dans l'obligation de trouver une solution au risque d'aggraver la situation, sachant que l'équipe ne carbure pas à plein régime en championnat national, où elle occupe une place au milieu du classement. Cette situation risque de se répercuter sévèrement sur la suite du parcours.

Il ne faut pas non plus oublier que le club est toujours en lice en coupe de la CAF. Une compétition dans laquelle il est appelé à présenter dignement et la JS Kabylie et le football algérien.

Lire aussi : JS Kabylie : La marche de soutien à Cherif Mellal empêchée

Sports La CAN 2025 au Maroc officiellement reportée


Vous aimez cet article ? Partagez !