L'international algéro-belge Ahmed Touba, appelé en mars dernier par le sélectionneur national, Djamel Belmadi, pour les deux matchs éliminatoires de la CAN-2022 contre la Zambie et le Botswana, aurait décidé de faire machine arrière.

En effet, le joueur, qui dispose de la double nationalité algérienne et belge et qui n'a pas joué la moindre minute sous le maillot algérien lors des deux matchs cités, aurait changé d'avis en décidant finalement d'opter pour la sélection belge. Selon le quotidien La Dernière heure, Ahmed Touba, qui avait pourtant répondu favorablement à sa première convocation avec la sélection algérienne, au mois de mars dernier, aurait décidé de changer d'avis en préférant choisir la sélection de la Belgique.

Il aurait privilégié sa carrière

Selon la même source, le joueur de 23 ans, qui évolue actuellement à Waaljik, dans le championnat hollandais, serait sur le point de rejoindre la sélection de Belgique et tourner ainsi le dos à l'équipe d'Algérie. Ainsi, le media belge rapporte que le jeune défenseur, qui fait l'objet de convoitises de plusieurs grands clubs d'Europe, à l'image de la Lazio de Rome, en Italie, de l'AS Monaco, en France, et de Feynourd, en Hollande, avait accepté de répondre favorablement à la convocation de Djamel Belmadi juste pour faire plaisir à ses parents, originaires d'Algérie.

Il attend une convocation de la sélection belge

Selon la même source, Ahmed Touba, qui ouvre droit à un changement de nationalité sportive du fait qu'il n'a pas joué la moindre minute avec l'Algérie lors des deux matchs contre la Zambie à Lusaka et le Botswana, à Blida, aurait fait le choix d'opter pour les Diables rouges.

Le joueur, qui dispose donc d'une possibilité de changer de sélection, selon les règlements de la FIFA, serait sur le point de recevoir une convocation de la sélection belge et opter ainsi définitivement pour le pays de sa naissance au détriment de celui de ses parents. Il faut dire que si la décision du jeune défenseur central se confirme, une grosse polémique risque de se déclencher dans le milieu footballistique algérien, surtout que cette affaire n'est pas une première pour les supporters des Verts.

Une affaire Nabil Fekir bis ?

En effet, tout le monde va certainement se rappeler de l'affaire Nabil Fekir, qui avait défrayé la chronique sportive en Algérie il y a quelques années. Convoqué en mars 2015 par l'ancien sélectionneur des Verts, Christian Gourcuff, le joueur, qui était à l'époque la star adulée à l'Olympique Lyonnais, avait fini par changer d'avis, quelques heures après la diffusion de la liste des joueurs convoqués par le sélectionneur des Verts.

Nabil Fekir, qui évolue actuellement au Betis Seville, en Liga espagnole, a décliné l'offre de la sélection algérienne, suites à la forte pression exercée sur lui par ses dirigeants au club lyonnais. Nabil Fekir a fait le choix de jouer sous le maillot tricolore, d'autant plus que Didier Deschamps, le sélectionneur des Bleus, avait coché son nom sur la liste des convoqués à l'Euro 2016, organisé en France. Soit un choix de carrière qui fait partie des ambitions de tout sportif de haut niveau.

Alors, l'Agéro-Belge Ahmed Touba va-t-il suivre les traces de Fekir en optant pour la sélection voisine de la France ? Réponse dans quelques semaines.