Sauf surprise, le patron du CR Belouizdad, Charaf Eddine Amara, sera le futur président de la Fédération algérienne de football. Il est, en effet, le seul candidat à la prochaine élection du président de la FAF, prévue jeudi 15 avril. 

C'est officiel : Charaf Eddine Amara est le seul candidat à la présidence de la FAF. La commission de recours de la Fédération algérienne de football, qui s'est réunie ce lundi 12 avril, n'a retenu que son dossier. L'annonce a été faite par cette même instance à travers un communiqué rendu public sur son site officiel.

« La Commission de recours des élections de la FAF, composée de M. Naceur Slatni, président, et de MM. Abbès Morsli et Abdelaziz Meguireche, membres, s’est réunie ce lundi 12 avril 2021 pour étudier les dossiers de recours introduits par les candidats aux postes de membres du Bureau fédéral », précise le communiqué de la FAF.

« Rendre le foot aux footballeurs »

Et de préciser que suite aux décisions de la commission de recours, la liste finale des candidats au poste de président de la FAF se limite à Amara Charaf Eddine. Ainsi, sauf revirement de dernière minute, le président du CRB sera le prochain président de la FAF. Charaf Eddine, qui avait annoncé sa candidature il y a quelques jours, s'est d'ailleurs exprimé sur son projet à la tête de la FAF.

À lire aussi :  Le Franco-Algérien Houssam Aouar vers une destination surprenante

« Nous devons capitaliser notre réussite, et travailler là où on a réussi le moins, c’est là qu’on va concentrer notre travail, ceux qui connaissent le foot sont loin du football, et je trouve cela dommage, ils ont l’âme du foot algérien, il faut les rassembler, ça ne sera que bénéfique pour le foot, en un mot, il faut rendre le foot aux footballeurs...», avait déclaré le successeur (?) de Kheïreddine Zetchi à la radio nationale.

Lire aussi : FAF : Le quitus de l’AG pour Zetchi