L'équipe algérienne de football est classée 28e au monde dans le classement des sélections les plus chères en termes de valeur marchande formée par l'ensemble des joueurs. C’est que révèlent les dernières statistiques du site international Transfermarket, spécialisé dans le football.

Selon le classement du mois d’avril, publié ce dimanche par Transfermarket, la sélection nationale algérienne occupe la 28e place mondiale en termes de valeur marchande l’ensemble de ses joueurs avec 178, 35 millions d’euros.

C’est la sélection anglaise qui occupe la première place avec une valeur marchande de 1,33 milliard d’euros, suivie par le Brésil et la France (1 milliard d’euros). L’Espagne se classe quatrième avec une valeur de 920 millions d’euros devant le Portugal (5e, 809,5 millions) et l’Allemagne (6e, 716,5 millions d’euros).

Les Verts à la cinquième place africaine

Le classement de Transmarket a pris en compte la valeur des joueurs convoqués par Djamel Belmadi lors des derniers matchs inscrits sur les dates de la FIFA. Il s’agit des deux matchs livrés au mois de mars dernier aux éliminatoires de la CAN-2021, face à la Zambie (2-2) et au Botswana (5-0).

Selon le même classement, les champions d’Afrique 2019 se retrouvent à la cinquième place au niveau africain. Avec une valeur marchande estimée à 245,58 millions d’euros, la Côte d’Ivoire arrive en tête, devant le Sénégal (227,58 millions d’euros). La troisième marche du podium est occupée par le Maroc, avec une dernière liste estimée à 221,48 millions d’euros. Le Nigeria arrive à la 4e place dans ce classement avec une valeur marchande de son dernier effectif évaluée à 204,55 millions d’euros.

Riyad Mahrez, le joueur algérien le plus cher

Selon le même site, c’est le capitaine des Verts, Riyad Mahrez, qui arrive en tête de liste des joueurs algériens les plus chers. La valeur marchande de l’attaquant algérien est estimée à 42 millions d'euros, selon les chiffres de Trasfermarkt.

A noter que la valeur marchande de Riyad Mahrez a connu une forte baisse par rapport à la valeur de son transfert de Leicester City vers son club actuel, Manchester City, à l'été 2018. Une valeur qui dépassait 60 millions d'euros, avant de s'effondrer cette saison à 42 millions d’euros.

Pour sa part, le milieu de terrain Ismaël Bennacer se retrouve à la deuxième place des joueurs les plus chers de la sélection algérienne. Sa valeur marchande a atteint actuellement 40 millions d'euros, selon les chiffres de Transfermarket. La troisième place est partagée entre l’attaquant de West Ham, Saïd Benrahma, et le défenseur du Borussia Monchengladbach, Ramy Bensebaïni, avec une valeur marchande de 22 millions d'euros chacun. L’attaquant de Montpellier (Ligue 1, France) Andy Delort arrive à la cinquième place avec une valeur marchande de 16 millions d’euros, selon le même classement.

Lire aussi : Equipe d’Algérie : La FIFA dévoile son nouveau classement