La Fédération internationale de football (FIFA) a décidé de reporter les matchs des qualifications pour la Coupe du monde 2022 qui devaient avoir lieu en juin 2021, en raison de la pandémie de coronavirus. L'équipe d'Algérie n'entrera donc pas en lice en juin face aux sélections de Djibouti et du Burkina Faso, selon un communiqué rendu public ce jeudi 6 mai.

En effet, la FIFA a rendu public, ce jeudi, un communiqué pour annoncer la décision prise, en concertation avec la Confédération africaine de football (CAF), d'ajourner la 1ère et 2e journées des éliminatoires pour le mondial 2022 en zone africaine. Les deux journées de ces qualifications étaient initialement programmées entre le 5 et le 14 juin 2021.

« La FIFA – conjointement avec la CAF – est en mesure de confirmer qu’au vu des perturbations causées par la pandémie de Covid-19 et de la nécessité de garantir des conditions de jeu optimales pour l’ensemble des équipes, il a été décidé de repousser les matches des qualifications africaines pour la Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022™ qui devaient avoir lieu en juin 2021 », affirme l'Instance présidée par Gianni Infantino.

Reportés à septembre 2021

Le communiqué en question, très court, se poursuit pour fixer à septembre la programmation de ces deux journées. « Les qualifications sont désormais prévues au cours des fenêtres internationales existantes de septembre, octobre et novembre 2021 ainsi que mars 2022 », conclut l'instance footballistique mondiale.

Il faut dire que ce report n'est pas le premier du genre, puisque les deux premières journées de la phase des groupes du mondial qatari étaient initialement programmées pour octobre 2020. Comme pour toutes les autres compétitions sportives, la propagation du coronavirus a tout chamboulé dans les qualifications pour le mondial 2022.

 

Aussi, la nouvelle vague de covid-19 ne peut être la seule explication à ce nouveau report, du moment où plusieurs pays n'arrivent pas à homologuer leurs stades, selon les nouvelles exigences de la FIFA et de la CAF. Ce handicap ne touche pas uniquement les « petites nations du football africain. Il concerne une vingtaine de pays, y compris le Mali et le Sénégal.

Lire aussi : Algérie – Mondial 2022 : Le tirage au sort clément pour les Fennecs