Les internationaux algériens évoluant en Europe continuent de s'illustrer de fort belle manière dans les différents championnats. Ce week-end, ce sont surtout les joueurs de la Ligue 1 française qui ont ravi la vedette aux autres. Islam Slimani (OL), Andy Delort (Montpellier), Hichem Boudaoui (Nice) et Zinedine Ferhat (Nîmes) ont particulièrement marqué les esprits.

Ces quatre internationaux ont considérablement contribué aux victoires de leurs équipes respectives. Ainsi, Islam Slimani a délivré une passe décisive lors du match de l'O Lyonnais, samedi 8 mai, face à Lorient ( 4-1). Pour plus d'un, la passe de Slimani a plus de mérite que le but (le quatrième) inscrit à la 77' par Bruno Guimarães. Il faut dire que depuis qu'il a rejoint l'OL, le buteur algérien ne cesse de faire parler de lui.

L'autre Algérien qui réalise une très belle saison en Ligue 1 est capitaine de Montpellier Andy Delort. L'attaquant a encore secoué les filets, dimanche, face à Strasbourg (3-2). Delort, qui a offert la victoire aux siens en inscrivant le troisième but en seconde période, a marqué en tout 14 réalisations jusqu'ici au titre de cet exercice qui tire à sa fin.

Slimani passeur, Delort, Ferhat et Boudaoui buteurs

Le milieu de terrain de Nîmes, Zinedine Ferhat, se distingue aussi depuis le début de la saison, en s'affirmant comme un pion incontournable dans l'échiquier de son coach. Aligné d'entrée lors du déplacement à Metz, dimanche, l'ancien joueur de l'USM Alger était égal à lui-même. Ferhat s'est même offert un but avant la fin de la rencontre, contribuant ainsi à la victoire de son équipe devant Farid Boulaya et ses camarades.

À lire aussi :  Quel est le problème de Bennacer avec l'AC Milan ?

Hichem Boudaoui s'est fait aussi remarquer lors de cette journée de la Ligue 1, disputée ce week-end. Le milieu de terrain algérien a inscrit un splendide but en seconde période, permettant aux siens de niveler la marque (61'). Nice a ensuite ajouté un autre but qui lui a permis de l'emporter (3 -2) devant Brest.

Lire aussi:   Les confidences d’Islam Slimani sur ses débuts en Algérie