Karim Benzema va rejouer en équipe de France. Le sélectionneur des Bleus, Didier Deschamps a, en effet, décidé de convoquer officiellement l'attaquant du Real Madrid pour disputer l'Euro 2020 (reporté à 2021). Benzema va ainsi retrouver l'équipe de France après l'avoir quitté en 2015.

C'est désormais officiel. L'attaquant français d'origine algérienne Karim Benzema va officiellement revêtir le maillot de l'équipe de France. Didier Deschamps, sélectionneur des Bleus vient de le convoquer en compagnie de 25 autre joueurs pour faire partie de l'aventure de la sélection française, en prévision de l'Euro 2020, reporté pour 2021 ( du 11 juin au 11 juillet) en raison de la crise sanitaire liée au coronavirus.

Il est à noter que la dernière fois que Karim Benzema a porté le maillot tricolore remonte au 8 octobre 2015, à l’occasion d’un match face à l’Arménie, gagné 4-0. Depuis, l’attaquant du Real Madrid n’a plus jamais été rappelé en équipe de France, suite à une affaire extra-sportive avec Mathieu Valbuena. Depuis, la mise à l’écart du buteur madrilène de 33 ans a constitué un éternel débat en France. Didier Deschamps a longtemps été interpellé pour que Benzema retrouve l'équipe de France.

Didier Deschamps justifie le choix Karim Benzema

Il faut dire que le sélectionneur de l'équipe de France a longtemps ignoré l'attaquant Karim Benzema. Néanmoins, il semblerait que les dernières performances de l'attaquant avec son club du Real Madrid n'ont pas  laissé insensibles Deschamps qui a finalement décidé de convoquer de nouveau le joueur formé à Lyon.

À lire aussi :  Entre l'Algérie et la France, le Lyonnais Rayan Cherki a-t-il fait son choix ?

« Pourquoi maintenant? Je n'ai pas la capacité, personne ne l'a, de revenir en arrière et de changer quoi que ce soit. Le plus important, c'est aujourd'hui et demain », a justifié Didier Deschamps sur son choix de convoquer Benzema.

Le coach français a révélé avoir eu un tête à tête avec son attaquant avant de prendre sa décision : « il y a eu des étapes importantes. Une très importante. On s'est vus. On a discuté longuement. Après cela, j'ai eu une longue réflexion, pour en arriver à prendre cette décision là aujourd'hui. Je ne vais pas dévoiler un mot de la discussion, ça nous regarde que tous les deux. J'en avais besoin, il en avait besoin », a-t-il ajouté.