La guerre sportive que se livrent l’Algérie et le Maroc autour des footballeurs binationaux ne risque pas de s’arrêter de sitôt. En effet, un autre joueur évoluant en Europe est sur le point de choisir de vêtir le maillot vert algérien au détriment de celui du Maroc, lui qui a le choix d’opter pour l’un des deux pays voisins et même pour celui de la Belgique, vu sa nationalité sportive. Il s’agit de Tarik Radi, grand espoir du football belge et de son club le KRC Genk.

En effet, selon le magazine français Onze Mondial, de ce mercredi 19 mai, le jeune attaquant Tarik Radi, aurait choisi la sélection algérienne, alors qu'il a la possibilité de porter le maillot de deux autres sélections, à savoir la Belgique et le Maroc, au vu de sa nationalité sportive. Selon la même source, l’attaquant de 18 ans aurait opté pour la sélection algérienne, alors même que ni la FAF, ni Djamel Belmadi ne l’ont encore contacté, contrairement aux autorités sportives de Belgique et du Maroc.

« La Fédération royale marocaine de football (FRMF) s’est montrée insistante au sujet des origines de mes deux parents. Seulement, je lui ai confirmé que je suis 100% Algérien. Je tiens à signaler pour le moment que je n’ai pas été approché par la Fédération algérienne de football (FAF) », a révélé, en effet, le jeune joueur. Une confidence qui en dit long sur les intentions de ce jeune espoir du football de rejoindre la bande à Djamel Belmadi, à quelques mois du début des qualifications de la zone Afrique pour le Mondial 2022 au Qatar.

À lire aussi :  Karim Benzema 2e meilleur buteur du Real Madrid, derrière Cristiano Ronaldo

Tarik Radi sur les traces d’Ismaël Bennacer

Né en Belgique, de parents maroco-algériens, le surdoué attaquant Tarik Radi est éligible pour la Belgique, l’Algérie ou le Maroc. Mais, très attaché à sa terre d'origine, le gamin de 18 ans affirme qu’il a toujours souhaité défendre le maillot de la sélection d’Algérie.

Passé par toutes les catégories de jeunes en équipe de Belgique, le staff technique des Diables Rouges avait tenté de le convaincre de continuer l’aventure avec son pays de naissance, mais en vain. Son choix est déjà fait : jouer pour les Verts et suivre ainsi les traces du talentueux milieu de terrain du Milan AC, Ismaël Bennacer qui avait décidé d’opter pour l’Algérie alors qu’il était éligible de jouer pour le Maroc et la France.

lire aussi : Equipe d’Algérie : La FIFA adopte une nouvelle loi en faveur des binationaux