Prévu demain 6 septembre 2021, le match entre la Guinée et le Maroc, comptant pour la deuxième journée des poules éliminatoires de la Coupe du Monde Qatar 2022, a été reporté. C'est ce qu'a indiqué la FIFA ce dimanche soir dans un communiqué. Cette décision a été prise à la suite du coup d'État enregistré dans le pays hôte. 

« La situation politique et sécuritaire actuelle en Guinée est assez volatile et est étroitement surveillée par la FIFA et la CAF. Pour assurer la sûreté et la sécurité de tous les joueurs et protéger tous les officiels du match, la FIFA et la CAF ont décidé de reporter le match de qualification pour la Coupe du Monde de la FIFA 2022 Guinée-Maroc, qui devait se dérouler à Conakry, en Guinée, le lundi 6 septembre. Les informations sur la reprogrammation du match seront transmises à une date ultérieure », a indiqué en effet la haute instance du football dans son communiqué.

Les joueurs marocains pris au piège en Guinée

Les Lions de l'Atlas, qui se sont déplacés dans ce pays en prévision de leur match, se trouvent ainsi pris au piège. La délégation marocaine est toujours bloquée en Guinée ce dimanche soir. Elle est cependant sécurisée, a assuré à l'AFP un responsable de la Fédération royale marocaine de Football.

À lire aussi :  Y a-t-il un problème de capitanat au sein de l'équipe nationale algérienne ?

« On est à l'hôtel, on entend des coups de feu à côté toute la journée. On attend la permission pour partir à l'aéroport, pour l'instant on est bloqués. Un avion nous attend, mais on n'a pas la permission de partir. Et pour aller à l'aéroport, il faut 45 minutes, une heure. Quand tu entends les coups de feu dehors, la sécurité n'est pas assurée à 100 % », a indiqué de son coté le sélectionneur marocain Vahid Halilhodzic au journal L'Équipe.

Notons qu'un coup d'État a eu lieu en Guinée ; œuvre du Groupement des Forces spéciales, dirigé par Mamady Doumbouya. Celui-ci détient actuellement le président guinéen Alpha Condé.