Le feuilleton du match retour de la Coupe de la CAF entre la JS Kabylie et les Royal Leopards d'Eswatini se poursuit et ne semble pas vouloir connaitre son épilogue. Cette rencontre qui entre dans le cadre des 1/16 de finale bis de la coupe de la CAF a été programmée pour demain, jeudi 27 janvier à Tizi-Ouzou, après plusieurs reports, mais il semble qu'elle n'aura pas lieu, en raison de l'absence des visiteurs.

En effet, la délégation du club eswatinien devait rallier l'Algérie, ce mercredi 26 janvier, afin de croiser le fer avec la JSK dans un match comptant pour les 1/16 de finale bis de la Coupe de la CAF. La délégation a entamé le voyage qui inclut deux escales, depuis leur lointain pays, en l'occurrence en Égypte et en Turquie. Mais voilà qu'une fois en Égypte, les membres de cette délégation ne peuvent pas rallier la Turquie.

Des conditions climatiques défavorables en Turquie

Selon des sources proches du club kabyle, ce sont les conditions climatiques défavorables prévalant en Turquie qui empêchent les Royal Leopards de quitter Le Caire pour Istanbul. Les mêmes sources affirment que les responsables de la délégation ont décidé de rebrousser chemin et donc de renoncer à affronter la JSK, près de deux mois après le match aller. D'autres sources affirment toutefois que la délégation est restée en Égypte dans l'espoir de continuer le voyage avec un peu de retard.

Nouveau report du match ou forfait au profit de la JSK ?

Il reste à connaitre la réaction de la Confédération africaine de football (CAF) suite à cette défection du club eswatinien. Les dirigeants de l'Instance suprême du football africain vont soit désigner une nouvelle date pour cette manche retour, soit déclarer le forfait des Royal Leopards et qualifier ainsi la JS Kabylie.

En attendant la décision de la CAF, la JSK est complètement perturbée par cette nouvelle déprogrammation. Il est utile de rappeler que le match aller, qui s'est soldé par la victoire des Royal Leopards (1-0), a eu lieu le 28 novembre 2021. L'apparition du variant Omicron en Afrique australe, dont l'Eswatini, a amené la CAF à reporter le match retour qui devait avoir lieu entre le 3 et le 5 décembre.

Après plusieurs tergiversations, la CAF a fini par programmer le match retour pour le 26 janvier, au grand soulagement des dirigeants et des joueurs de la JS Kabylie. Mais, le club eswatinien a saisi la CAF pour demander le report d'une journée, et sa reprogrammation pour le jeudi 27 janvier. Ce que la CAF acceptera sans rechigner, mais voilà que les Royal Leopards rencontrent de nouveaux couacs qui les empêchent de rallier Tizi-Ouzou, perturbant sérieusement la préparation de la JSK.

Pour rappel, le vainqueur de cette double confrontation sera qualifié à la phase des poules. Il évoluera dans le groupe B où se trouve déjà l'autre club algérien engagé dans cette compétition, à savoir la JS Saoura, mais aussi les Libyens d'Al Ittihad et les Sud-Africains d'Orlando Pirates.