Il y a un joueur binational qui fait les beaux jours de son club de Ligue 1 en France. Il s'agit du gardien de but du SCO Angers Anthony Mandrea, dont l'appel du pied à la Fédération algérienne de football (FAF) et à Djamel Belmadi n'est pas passé inaperçu.

En effet, Anthony Mandrea, de mère Algérienne et de père Français, veut jouer pour l'Algérie, même s'il a déjà été convoqué par l'équipe de France des U18. Il ne s'est pas exprimé sur la question quand il était 3e portier du SCO Angers, dirigé par l'Algérien Saïd Chabane. Mais depuis quelques semaines, il est le gardien N° 1 de+ son club et il compte bien le rester, surtout après sa prestation haut de gamme face à Nantes.

Le goalkeeper de 25 ans n'a pas hésité à déclarer son choix pour les Fennecs. À l'issue de sa prestation face à Nantes, dimanche 17 avril, il a été retenu dans l'équipe de la 32e journée de Ligue 1 par le quotidien spécialisé L'Équipe. Il faut dire aussi que cette prestation l'a fait sortir de l'ombre, pour que les Algériens le découvrent et l'acclament. Et ces acclamations n'ont pas manqué de le toucher.

« Je trouve ça très flatteur. J’apprécie énormément et j’espère qu’un jour ça se fera. En tout cas, si on fait appel à moi, je ferai en sorte de répondre présent. C’est un honneur et une fierté si un jour je pourrais y être », a déclaré Anthony Mandrea au site spécialisé La Gazette du Fennec. Il n'a pas manqué d'exprimer son espoir d'être convoqué par Djamel Belmadi en équipe d'Algérie. « Non, je n’ai pas encore été approché. Pas encore. J’espère très prochainement », a-t-il encore indiqué.

À lire aussi :  Christian Gourcuff de retour aux affaires de l'équipe d'Algérie ?

En réalité, Anthony Mandrea a raison d'espérer. L'équipe d'Algérie dirigée par Djamel Belmadi dispose de trois gardiens de but trentenaires. Avec un Raïs M'Bolhi de 35 ans, un Alexandre Oukidja de 33 ans et un Mustapha Zeghba de 31 ans, Mandrea a toutes ses chances pour peu qu'il continue à être performant, comme il le fait depuis quelques semaines du côté d'Angers.