Les autorités françaises ont publié, samedi 2 juillet, la liste des abattoirs agréés halal où les musulmans de France pourraient effectuer le rituel du sacrifice à l'occasion de la fête de l'Aïd al-Adha 2022. C'est dans le Journal officiel de la République française N° 0152 que cette liste a été redue publique, alors que la fête musulmane du sacrifice est programmée pour le samedi 9 juillet.

Il faut préciser que le rituel du sacrifice ne se fait pas en France comme en Algérie. Les abattages sont réglementés dans l'Hexagone et ne sont pas autorisés en dehors des abattoirs agréés par l'État. Les abattages ne respectant pas la réglementation (en plein air ou aux domiciles) sont sévèrement punis par la loi. Les autorités publiques mettent à la disposition des musulmans un certain nombre d'abattoirs éparpillés sur le territoire français. La liste de ces abattoirs est fixée comme suit [1]Avis relatif à la liste provisoire des abattoirs temporaires agréés pour la durée de la fête de l'Aïd el-Adha du mois de juillet 2022, Légifrance :

Liste des abattoirs agréés halal en France pour l'Aïd al-Adha

  • FRANCE OVIN, Champ Bernon, 01140 Illiat.
  • GIAUME (Maurice), 2130, route de Chateauneuf, 06390 Contes.
  • La bergerie de Sylvestre, Mas de Nans, route de Tarascon, 13200 Arles.
  • GAEC La Massuguière, Domaine de la Massuguière, rond-point Marcel-Dassault, 13800 Istres.
  • KNS France, 4027, route de Gignac, 13170 Les Pennes-Mirabeau.
  • Hattab Samir Said (SMAP), 51, boulevard de la Cabacette, 13170 Les Pennes-Mirabeau.
  • Bugade Distribution, 4027, route de Gignac, 13170 Les Pennes-Mirabeau.
  • GAEC de la Grande Visclède, Mas de la Grande Visclède, 1755, chemin Frédéric-Mannoni, 13150 Tarascon.
  • Association franco-maghrébine de Chenôve, 14, rue Jacques-Daguerre, 21300 Chenôve.
  • Communauté musulmane d'Is-sur-Tille, 17, rue de la Rochotte, 21120 Is-sur-Tille.
  • Collectif des Associations Musulmanes de Côtes d'Or, 6, rue de Sammies, 21120 Marcilly-sur-Tille.
  • Association des Résidents Musulmans de Valentigney (ARMV), 1 bis, rue des Frères-Lumière, 25700 Valentigney.
  • CLAPPIER (Lionel), Jeu de mail, chemin de la Guillaumette, 30600 Vestric-et-Candiac.
  • La bergerie languedocienne-Montpellier, 3024, rue d'Albert-Einstein-Grammont, 34000 Montpellier.
  • Ferme de Madame MABILON Nadine, 95, chemin du Clos, 38150 La Chapelle-de-Surieu.
  • MARTIN (Eric), 47, chemin de Pierre-Grosse, 38650 Roissard.
  • JOURDAN (Jérôme), 949, route des Cerisiers, 38440 Savas-Mépin.
  • Abattoir de l'Association Cultuelle des Musulmans de Montreynaud, 6, rue du Moulin-Perrault, 42000 Saint-Étienne.
  • SARL JOUSSET, « Le Moulin », 45170 Aschères-le-Marché.
  • Soubieux Jacques et fils, rue du Moulin, 45410 Ruan.
  • COMMUNAUTE ISLAMIQUE DE LA MOSELLE, lieu-dit Durmich, 57450 Farebersviller.
  • SARL les abattoirs de Creil, 510, rue Galilée, 60100 Creil.
  • Association Culturelle et Sportive Franco-Turque Alençon, lieu-dit Le Moulin de Bel Œuvre, 61200 Moulins-sur-Orne.
  • Abattoir collectif Delorme et associés, 1932, route du Drevet, 69700 Givors.
  • Abattoir ATAFF, boulevard Pierre-Lefaucheux, 72100 Le Mans.
  • GAEC Lison, Les Gabelins, 73390 Chamousset.
  • EARL Chevallier, 107, route de la Ferme, 74370 Saint-Martin-de-Bellevue.
  • GIE du Brouis, Campagne Le Carton, 83840 La Roque-Esclapon.
  • GIE du Bourdas, 1612, voie de la Transhumance, 83560 Saint-Julien-le-Montagnier.
  • SARL M.E.D Orient, La ferme Belayachi, 9001, chemin de La Juliette, 83200 Toulon.
  • EARL de Peyrusse, 494, route de Cambarras, 83440 Tourrettes.
  • Association pour la gestion d'un abattoir temporaire, 7, boulevard du Maréchal-Joffre, 90000 Belfort.
À lire aussi :  Paris-Alger à pied : Le jeune algérien arrive bientôt en Tunisie

Abattage non autorisé en France : Voici les sanctions

Il importe de rappeler que la législation en France est très sévère à l'égard de ceux qui violent la loi régissant les opérations d'abattage à l'occasion de la fête de l'Aïd el-Kébir. Elle prévoit, en effet, une amende de 15 000 euros contre tout contrevenant, ainsi qu'une peine de six mois de prison ferme. Pour faciliter les choses à la communauté musulmane, les autorités françaises ont augmenté le nombre d'abattoirs autorisés comparativement à l'année dernière. Une augmentation de 19 à 33 abattoirs répartis dans toutes les régions de France.