L'international algérien Youcef Atal placé en garde à vue en France

Photo de Youcef Atal (OGC Nice) et de la ville de Gaza

L'international algérien Youcef Atal, défenseur de l'OGC Nice, a été placé en garde à vue jeudi soir à la caserne Auvare de Nice à la suite d'accusations de provocation à la haine raciale. Les faits remontent au mois d'octobre, lorsque le joueur a partagé une vidéo du cheikh Mahmoud al-Hasanat appelant à un « jour noir sur les Juifs » et à « accompagner la main des Palestiniens s'ils jettent la pierre ».

Cette publication controversée a entraîné des répercussions immédiates pour Atal, qui avait déjà attiré l'attention en 2020 quand il a liké un post douteux après l'attentat à la basilique Notre-Dame de Nice1. À l'époque, le club avait immédiatement suspendu le joueur et la LFP (Ligue de football professionnel) lui a infligé une suspension de 7 matchs.

Après le récent « dérapage » du joueur, le procureur de Nice a ouvert une enquête pour « apologie du terrorisme et provocation publique à la haine ou à la violence », mais les informations récentes suggèrent que le chef d'accusation retenu est désormais « provocation à la haine raciale à raison de la religion ». Atal devrait être déféré dans la journée de ce vendredi après avoir répondu aux enquêteurs de la police judiciaire.

Outre les conséquences judiciaires, cette affaire a également suscité des réactions politiques, avec le préfet des Alpes-Maritimes et le maire de Nice dénonçant les faits au parquet. L'OGC Nice a pris des mesures en suspendant le joueur jusqu'à nouvel ordre, malgré le retrait rapide de la publication et les excuses présentées par Atal. Cette situation pourrait également avoir des implications pour l'avenir de sa carrière, alors qu'il est actuellement sous contrat jusqu'en juin 2024. Des spéculations circulent déjà sur la possibilité d'un transfert pendant le mercato hivernal.


  1. Youcef Atal like un post douteux sur Instagram après l'attentat de Nice, Vardon demande son licenciement à l'OGC Nice, 31 octobre 2020, Nice Matin 

Retour en haut
Share via
Copy link