Une association d'aide aux Algériens en France risque de disparaitre

Photo d'un rassemblement de l'association Algériens des deux rives et leurs amis

Algériens des deux rives et leurs amis (ADDRA) est incontestablement l'une des associations destinées aux émigrés les plus actives en France. Malheureusement pour les dizaines d'Algériens qui s'y réfugient, celle-ci risque de disparaître. Elle pourrait, en effet, mettre la clé sous la porte faute de moyens, indiquent ses responsables qui lancent un cri de détresse afin d'éviter ce triste sort.

L'ADDRA a été créée il y plus de dix ans. Son but était d'aider les émigrés, notamment les Algériens, en difficulté en France. Depuis sa création, elle a volé au secours de dizaines voire de centaines de ressortissants algériens et autres en les accompagnant dans leurs démarches administratives d'installation en France. Elle s'est adonnée également à l'orientation des nouveaux étudiants qui débarquent dans le pays. Parallèlement, elle distribue des repas et des colis alimentaires aux personnes en situation précaire.

Faisant son bilan de l'année 2023, l'association affirme avoir attribué « plus 820 colis alimentaires distribués aux familles, aux personnes âgées et aux étudiants précaires en plus de 700 repas complets distribués durant le ramadan ». Elle a aussi offert des aides financières à 200 étudiants, écrit-elle. « Rien que ce mois de février, l'association distribuera 220 colis et repas alimentaire », fait savoir Jugurta Iyad, le premier responsable de l'ADDRA. Dans des déclarations à ObservAlgérie, Jugurta Iyad affirme cependant que son association qui « travaille sans relâche pour répondre aux besoins croissants des Algériens précaires en France, fait face à une épreuve sans précédent ».

La même source fait état d'une « pénurie critique de bénévoles et de dons financiers », qui menace, dit-il, de mettre fin à ses actions vitales. Jugurta Iyad, qui souligne la gravité de la situation, a appelé « à la solidarité et à la générosité » des bénévoles afin de sauver l'association. « Votre soutien devient crucial pour surmonter cette période critique et continuer à apporter un impact positif dans la vie des bénéficiaires de nos actions », a-t-il conclu.

Retour en haut
Share via
Copy link