Mais qui succédera à Djamel Belmadi ?

Djamel Belmadi - Equipe d'Algérie - Fennecs

Qui sera le futur sélectionneur de l'équipe nationale de football ? C'est la question qui tient en haleine le public algérien, toujours à l'écoute de Dély Brahim pour connaître l'identité du successeur de Djamel Belmadi. La FAF prend son temps alors que la spéculation bat son plein.

Plusieurs entraîneurs sont annoncés pour le poste devenu vacant depuis le « limogeage » de Djamel Belmadi après le cuisant échec de l'Algérie à la dernière Coupe d'Afrique des nations. Les rumeurs se poursuivent d'ailleurs et chaque jour, l'on envoie un nouveau sélectionneur à la tête des Verts.

La FAF ne semble pas vouloir se précipiter. L'instance de Walid Sadi semble en fait beaucoup plus préoccupée par le problème lié au contrat du désormais ex-entraineur Djamel Belmadi qui refuse toujours, rappellons-le, de mettre fin à son bail qui court jusqu'en 2026, et ce, pour des considérations financières.

Concernant la succession de ce dernier, la FAF a installé, le lundi 2 février dernier, une commission ad hoc censée se charger d'étudier quelques dossiers de prétendants au poste1. Composée de 8 éléments, cette dernière avait pour tâche d'arrêter une short liste de candidats et de « remettre ses conclusions dans un délai n'excédant pas les 10 jours ».

Autrement dit donc, cette short liste, censée être annoncée le 10 février, devrait l'être au plus tard le 16.  Le nom du futur sélectionneur national devrait être connu dans les quelques jours à venir. Il faut dire que la FAF n'a plus beaucoup de temps pour l'installation du patron des Verts, sachant que des rendez-vous importants attendent l'équipe nationale durant le mois de mars prochain. Il s'agit notamment du tournoi international prévu fin du mois.


  1. La FAF installe une commission pour étudier les candidatures, 5 février 2024, ObservAlgérie 

Retour en haut
Share via
Copy link