Succession de Belmadi : La FAF dans l'impasse ?

Walid Sadi président de la FAF - Djamel Belmadi - Sélectionneur de l'équipe d'Algérie

La Fédération algérienne de football (FAF) n'arrive toujours pas à trouver un successeur à Djamel Belmadi à la tête de la barre technique de l'équipe d'Algérie. L'Instance fédérale se trouverait même dans l'impasse dans la mesure où les différents sélectionneurs annoncés pour prendre le poste se retirent l'un après l'autre. 

Décidément, on ne se bouscule plus pour le poste de sélectionneur de l'équipe d'Algérie. Laissé vacant après le limogeage de Djamel Belmadi suite au parcours peu glorieux des Verts lors de la CAN 2024 remportée par la Côte d'Ivoire, le poste de sélectionneur de l'Algérie n'attire pas, semble-t-il, grand monde. Pourtant, plusieurs noms ont été avancés pour prendre le relais du meilleur entraîneur d'Afrique 2019.

Zinedine Zidane, Vahid Halilhodžić, Hervé Renard, Amir Abdou et Carlos Queiroz pour ne citer que ceux-là ont été annoncés pour le poste le lendemain de la débâcle de la CAN 2024. La FAF avait même installé une commission ad hoc pour étudier les candidatures et choisir le nom du futur premier responsable de la barre technique des Verts. Cette liste s'est vidée progressivement cependant après que ces entraineurs ont fermé la porte l'un après l'autre, à l'Instance de Dely Brahim. Selon des échos, peu d'options s'offrent désormais à l'instance de Walid Sadi pour clore le dossier.

Un coach local pour assurer l'intérim de l'après-Belmadi ?

Pour des observateurs, peu de techniciens de renommée mondiale sont actuellement libres pour postuler. Certains affirment d'ailleurs que la FAF s'est précipitée pour se séparer avec Djamel Belmadi, alors qu'elle aurait dû prendre du recul avant de se prononcer, dit-on. Ces mêmes observateurs estiment que la FAF aurait du laisser le sélectionneur poursuivre sa mission jusqu'à la fin de son contrat.

Que fera donc Walid Sadi face à cette situation ? Acculé par le temps, le patron du football algérien songerait, affirment certaines sources, à nommer un coach local pour assurer l'intérim avant de désigner un nouveau sélectionneur. Le nom de Nabil Neghiz circule d'ailleurs ces dernières heures pour cette mission. Il possède une certaine expérience avec les Verts pour avoir été l'adjoint de Christian Gourcuff. Il a même occupé le poste d'entraîneur-intérimaire après le départ de ce dernier en 2016.

Retour en haut
Share via
Copy link