Il y a un problème de langue à l'équipe d'Algérie : Petkovic veut y remédier

Vladimir Petkovic - Sélectionneur Algérie - FAF - Fédération algérienne de football

L'équipe nationale algérienne est confrontée à une contrainte de taille qui impose une solution urgente. Il s'agit du problème de communication sachant que le patron de la barre technique des Verts ne maîtrise pas le français, encore moins l'arabe.

Le constat a été fait lors de la conférence de presse animée par le nouveau coach la veille du stage en prévision du tournoi amical FIFA Series 2024. Ce point de presse a pratiquement tourné en scandale. Vladimir Petkovic s'est exprimé en effet en italien et le traducteur a trouvé toutes les peines du monde pour traduire ses déclarations en français.

Ce problème se pose également à l'entrainement. Le message du sélectionneur ne peut pas passer convenablement auprès des joueurs dont la majeure partie ne parle que le français et, à un degré moindre, l'arabe.

Les responsables de la Fédération algérienne de football et surtout Vladimir Petkovic semblent prendre conscience de cette situation qui risque de pénaliser l'équipe. En effet, ces derniers pensent à des solutions d'urgence pour parer à ce problème.

Il a ainsi été décidé, rapportent des sources médiatiques, que le sélectionneur fera appel à son adjoint Davide Morandi lors des conférences de presse qu'il aura à animer lors du tournoi amical qui a débuté ce vendredi 21 mars. De nationalité suisse, celui-ci maîtrise aussi bien l'italien que le français, indique en effet le journal spécialisé Compétition. Selon la même source, il ne s'agit là que d'une solution temporaire.

Vladimir Petkovic s'est engagé à apprendre le français dans les plus brefs délais. Pour ce faire, il compte suivre des cours accélérés, affirme le même média. Les amateurs se demandent cependant pourquoi ce coach de renommée internationale, qui a roulé sa bosse aux quatre coins de l'Europe, n'a pas pris cette initiative avant. N'a-t-il pas exercé en France et plus exactement chez le Girondins de Bordeaux ?

Bien qu'il comprenne le français, le coach n'en parle qu'une version « cassée », comme il a été constaté lors de la conférence de presse de lundi. Ce qui est sûr, c'est qu'il n'est jamais trop tard pour bien faire. Petkovic est appelé à soigner sa communication, car cela va de l'intérêt de l'équipe d'Algérie.

Retour en haut
Share via
Copy link