Rien ne va entre Bennacer et Petkovic - Explications

Un climat de vive tension s'installe entre le sélectionneur de l’Algérie, Vladimir Petkovic, et le milieu de terrain Ismaël Bennacer. La mise à l'écart du milieu de terrain de l'AC Milan lors du match contre la Guinée alimente les rumeurs de conflit entre les deux hommes.

La décision de Petkovic de ne pas titulariser Bennacer, considéré comme l'un des piliers de l'équipe, a suscité l'incompréhension des supporters et des analystes. Malgré les explications techniques avancées par le sélectionneur, l'absence de Bennacer sur le terrain s'est fait cruellement ressentir.

Selon le site arabophone El Khabar, les raisons de la non-titularisation de Bennacer ne seraient pas techniques. En effet, des tensions entre le joueur du Milan AC et Petkovic existent depuis des mois. Déjà en mars dernier, le joueur avait quitté le camp d'entraînement pour des raisons officiellement liées à une blessure, mais des rumeurs de désaccord avec le sélectionneur sur le capitanat circulaient déjà.

Sports Le transfert de Mahrez au cœur d'une enquête pénale en France

Bennacer très déçu

Les déclarations de Bennacer et Petkovic quant à leur relation divergent. Avant le match contre la Guinée, le milieu de terrain évoquait une relation amicale et une communication fluide avec le sélectionneur. Pourtant, les faits semblent contredire ses propos. Le comportement de Petkovic et l'attitude déçue de Bennacer après le match face à la Guinée traduisent un malaise évident.

Entre les mi-temps du match Algérie-Guinée, Petkovic aurait demandé au milieu de terrain de l’AC Milan de s’échauffer pour entrer en jeu. Mais quelques minutes plus tard, le technicien suisse a changé d’avis. Une décision qui a provoqué la colère d'Ismaël Bennacer, qui a quitté l’aire d’échauffement visiblement frustré. Pour justifier son choix, Petkovic évoque des raisons tactiques, ce qui aurait accentué le malaise entre les deux parties.

Lors de la conférence de presse post-défaite, le sélectionneur a justifié son choix en invoquant des raisons techniques, affirmant qu'il pensait que la paire Bentaleb-Zerrouki était la meilleure option pour le milieu de terrain des Fennecs. Une explication qui n’a pas du tout plu au milieu de terrain de l’AC Milan. Bennacer a quitté le terrain de Nelson Mandela visiblement très déçu après le match. Le joueur a évité les journalistes dans la zone mixte.


Vous aimez cet article ? Partagez !