L’Algérie possède la 2e connexion Internet la plus lente au monde, selon un classement établi par le site spécialisé Speedtest dans lequel l’Algérie occupe la 134e place sur 135.

Avec une vitesse de connexion moyenne évaluée à 3.86 Mégabits par seconde (Mbps), l’Algérie occupe ainsi l’avant dernière place de ce classement, juste devant le Vénézuela qui se classe en dernière position avec une vitesse de connexion moyenne évaluée à 3.81 Mbps. Le Liban, qui se classe juste devant l’Algérie en 133e position, possède quant à lui une vitesse de connexion moyenne évaluée à 5.57 Mbps, soit 44% plus rapide que la connexion algérienne.

Les voisins marocain et tunisien sont respectivement classés 98e et 120e, avec une vitesse de connexion moyenne de 13.71 Mbps pour le Maroc et 7.81 Mbps pour la Tunisie. La Libye, secouée par un conflit armé depuis 2011, dépasse également l’Algérie et se classe à la 126e place mondiale avec une vitesse de connexion moyenne atteignant les 7.46 Mbps.

Sur le plan international, Singapour arrive en tête de classement avec la connexion la plus rapide au mode, dont la vitesse moyenne est estimée à 170.99 Mbps. L’Islande se classe pour sa part en 2e position avec 155.25 Mbps, suivie de Hong Kong qui complète le podium avec 141.43 Mbps.