Les prix du pétrole continuent de monter sur le marché mondial, et ont enregistré hier jeudi leur plus haut niveau depuis les trois dernières années.

Ainsi, les prix du Brent (référence pour le pétrole algérien) a franchi la barre des 70 Dollars et a fini à 70,05 Dollars hier jeudi à la clôture de la bourse de New York, un niveau jamais atteint depuis le mois de décembre 2014. Cette hausse est notamment motivée par l’accord de baisse de production signé par les pays membres de l’OPEP (Organisation des pays exportateurs de pétrole), ainsi que par les tensions politiques qui opposent depuis plusieurs mois l’Arabie Saoudite, l’Iran et les États-Unis, les deux premiers étant parmi les plus grands producteurs de pétrole à l’échelle mondiale.