Tamazight, devenue langue nationale et officielle le mois de mars 2016, s’apprête à se doter d’une académie. Sa création est également prévue par la dernière révision constitutionnelle du chef de l’Etat Abdelazize Bouteflika.

«Conscient de cette diversité et  de cette richesse, l’Etat s’efforce de promouvoir et de développer  la langue amazighe dans toutes ses dialectes utilisées jusqu’à ce jour, sur l’ensemble du territoire national», note le projet de la loi organique relatif à la création de l’académie algérienne de la langue amazighe, dont Observ’Algérie détient une copie.

Afin d’y arriver,  le gouvernement s’arme d’une académie dite “ Académie  Algérienne de la Langue Amazighe”, une institution nationale à caractère scientifique  chargée de recueillir le corpus national de la langue amazighe dans toutes ses variétés linguistique, à l’heure où le débat sur l’alphabet à adopter et à officialiser pour l’écriture de la langue Tamazight déchaîne les passions.

Cette institution est également chargée d’établir une normalisation de la langue amazighe à tous les niveaux de description et d’analyse linguistiques, d’entreprendre  des travaux de recherche sur la langue amazighe et de participer au programme national de recherches linguistiques.

En dépit de sa mission de recherche, l’Etat attend de cette académie,  à ce qu’elle fasse des traductions officielles et qu’elle garantisse la précision de l’interprétation  et de la traduction de notions et concepts dans divers domaines. L’Etat veut aussi que l’Académie encourage toute recherche et traduction en langue amazighe visant à enrichir et préserver le patrimoine  lié à la mémoire nationale.

L’académie algérienne de la langue amazighe devra aussi élaborer un dictionnaire référentiel de la langue amazighe et assurer sa mise à jour, pour contribuer à la conservation du patrimoine immatériel amazigh.

Enfin, pour ce qui est du plan organique, celle-ci sera placée sous la  Présidence de la République , elle jouira d’une autonomie financière et son siège sera fixé à Alger. Le président de l’Académie sera nommé par décret présidentielle pour une durée de quatre ans (04) . Quant à ses membres, ils seront au nombre de 50, placés dans quatre organes, à savoir le conseil, le président, le bureau ainsi que les commissions spécialisées. Les membres seront tous nommés par décrets présidentiels.

Projet de loi relatif à l'Académie Algérienne de la langue Amazighe
Projet de loi relatif à l’Académie Algérienne de la langue Amazighe