Abdelmadjid Tebboune a été désigné par le chef de l’Etat pour assurer l’intérim au ministère du Commerce. L’actuel ministre étant malade, Bakhti Belaïb a été, donc, déchargé de ses obligations de ministre pour s’occuper de son état de santé.

Avec l’arrivée, en ce moment, de Tabboune comme intérimaire au ministère du Commerce alors qu’il est à la tête d’un département sur qui tous les regards sont braqués, à savoir l’Habitat, Tebboune hérite, même pour un bref passage, d’une mission délicate.

Selon des indiscrétions, Abdelmadjid Tebboune supervisera l’octroi des licences d’importations qui sont arrivées à terme le mois écoulé.  Certains observateurs assurent que l’arrivée de Tebboune, même en tant qu’intérimaire au Commerce, a été pensée de sorte à ce qu’il « réponde aux attentes du gouvernement dans l’octroi des licences »

Ces mêmes observateurs ont fait remarqué que « la responsabilité devait échoir, plutôt, à un ministère proche du Commerce, comme les Finances, l’Industrie, mais pas à celui de l’Habitat » qui est « déjà englouti par les projets AADL qui traîne en longueur depuis plus d’une décennie ».

Une autre source a relevé le fait que l’actuel ministre du Commerce, M. Belaib « n’est plus en odeur de sainteté avec son homologue de l’Industrie », même s’ils sont « militants au sein du RND ».

Qu'en pensez vous ?