Les députés français ont interpellé hier dimanche le président de leur pays, Emmanuel Macron, concernant la question du retour des harkis en Algérie.

Les députés ont considéré « injuste » la décision de l’Algérie de ne pas permettre à cette catégorie de personnes, qui se sont battues du côté français pendant la guerre d’Algérie de se rendre dans leur pays d’origine.

Le député du parti la république en marche ( LREM), Damien Adam, a déclaré a ce propos: « Le président de la république française, doit faire les démarches nécessaires et intervenir auprès des autorités algériennes, en vue de rétablir les Harkis dans leurs droits ».

Les membres de la chambre haute du parlement français, ont tenu également à rappeller au président Emmanuel Macron ses déclarations faites lors de sa visite effectuée en Algérie en décembre 2017. Ce dernier avait demandé aux autorités algériennes d’autoriser les français nés en Algérie à visiter leur pays d’origine.

Les députés ont demandé au président français de trouver des solutions pour permettre à cette catégorie de retourner en Algérie, ou de leur permettre au moins de rendre visite à leurs proches.

Pour rappel, le ministre algérien des moujahidines, Tayeb Zitouni, avait affirmé récemment que les autorités algériennes ne sont pas tentées par l’idée d’autoriser un retour des Harkis en Algérie.