Le président français Emmanuel Macron est revenu ce mercredi sur la question de la colonisation, et sur les crimes coloniaux perpétrés par la France en Algérie entre 1830 et 1962.

Répondant à une question concernant la différence de ses propos en tant que candidat aux élections et en tant que chef de l’État français, Emmanuel Macron estimé que ses déclarations n’étaient pas contradictoires. « Vous savez, je suis toujours le même homme, je ne suis pas quelqu’un qui se contredit, c’est toujours la même personne qui vous parle » a ainsi dit Emmanuel Macron.