Photo archives : policier français
Photo archives : policier français

La Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) a condamné la France pour négligence dans l’affaire du décès, en juin 2009, d’un ressortissant algérien suite à son arrestation.

Selon ce que rapporte le journal français « Libération », l’affaire remonte au mois de juin 2009 lorsque la victime, un algérien âgé de 69 ans, avait été interpellée en compagnie d’un ami à bord d’un véhicule. Les deux personnes, qui avaient consommé de grandes quantités d’alcool, avaient été placées en garde-à-vue dans un commissariat de la région parisienne, où la victime est décédée.

Saisie en juin 2016 par la famille de la victime, la CEDH a jugé que la victime avait été traitée « avec négligence » par les policiers français, notamment à cause des méthodes « musclées » auxquelles ceux-ci ont eu recours pendant son arrestation, indique la même source.

Le verdict de la CEDH, rendu hier jeudi 21 juin, oblige ainsi les autorités françaises à verser une somme totale de 37.500 Euros à la famille de la victime, a également précisé le média français.