Frontière entre la France en l'Andorre
Frontière entre la France en l'Andorre

Le corps sans vie d’un sans-papiers algérien a été découvert, il y a quelques jours, à la frontière entre l’Andorre et la France. Le jeune homme âgé de 20 ans serait mort de froid alors qu’il tentait de traverser la frontière entre les deux pays. 

Selon plusieurs médias français qui rapportent l’information, le jeune algérien a été découvert inconscient au début du mois de novembre en cours par les pompiers andorrans, qui l’ont transporté en urgence à l’hôpital d’Andorre-La-Vieille où son décès a été constaté.

Le jeune homme, qui a été identifié par des membres de sa famille serait mort alors qu’il tentait de passer en France avec un chargement de cigarettes de contrebande, une activité à laquelle se livrent souvent les sans-papiers pour quelques dizaines d’Euros de bénéfices.

« Les trafiquants profitent de la vulnérabilité de jeunes sans-papiers qu’ils font venir du pays pour jouer les mules pendant qu’ils encaissent les bénéfices »  a indiqué un douanier cité par le journal français La Dépêche. « Derrière ce trafic de tabac, il y a aussi du trafic d’êtres humains », a ajouté la même source.