Le sélectionneur de l’équipe marocaine de football, le français Hervé Renard, pourrait remplacer l’actuel sélectionneur national Rabah Madjer à la tête de la barre technique de la sélection nationale algérienne après le mondial 2018 en Russie, auquel il participera avec les lions de l’Atlas.

En effet, selon des sources se disant bien informées, le président de la Fédération algérienne de football (FAF), Kheïreddine Zetchi, qui est à la recherche d’un nouvel entraîneur pour prendre les destinées de la sélection nationale après le départ annoncé de Rabah Madjer, a érigé l’actuel sélectionneur du Maroc, Hervé Renard en priorité .

Double champion d’Afrique avec la Zambie et la Côte d’Ivoire, Hervé Renard qui n’avait jamais caché son ambition de devenir un jour le sélectionneur de l’Algérie ne serait plus en odeur de sainteté avec la Fédération marocaine. Sous contrat jusqu’en 2020, le technicien français pourrait cependant mettre fin à son aventure avec les lions de l’Atlas après la fin de la Coupe du Monde 2018, précise la même source.  

En ce qui concerne l’aspect financier, la même source a confirmé que ce ne serait pas un obstacle puisque le montant que touche actuellement le sélectionneur marocain (environ 55 mille euros par mois) est à la portée de la FAF. Reste désormais à savoir si l’ancien entraîneur de l’USM Alger accepterait de diriger la sélection nationale, lui qui avait déclaré en 2015 :«J’espère qu’un jour je serai désigné à la tête de cette équipe algérienne que j’apprécie beaucoup».