Algérie : Le tribunal administratif de Bir Mourad Rais à Alger a enregistré une plainte pour arnaque aux visas Schengen pour la Belgique. L'enquête ouverte par les services de sécurité a permis d'identifier le suspect, âgé de 40 ans et originaire de la ville de Tizi-Ouzou.  

L’escroc présumé promettait à des citoyens l’obtention de visas pour la Belgique en contrepartie de sommes d’argent estimées à 4 000 euros. Il proposait ses services sur des pages Facebook.

Le début de l'affaire remonte au 26 septembre 2019, lorsqu'un jeune algérois s'est présenté au commissariat d'El Biar pour déposer une plainte pour escroquerie. Selon lui, un individu lui avait promis un visa Schengen pour la Belgique contre le versement de 4 000 euros. Mais, l'accusé a disparu après voir reçu la somme de 3450 euros de la victime.

Les Forces de Police de la Brigade de Recherche et d’Intervention et la Police Judiciaire–Sûreté de la Wilaya d'Alger ont sitôt, entrepris des investigations qui ont abouti à l’identification de l’auteur, âgé de 40 ans, résidant dans la wilaya de Tizi-Ouzou.

L'escroc présumé refuse de se présenter à la justice

Le tribunal du Tizi-Ouzou en Kabylie, a adressé une convocation à l'escroc présumé. Toutefois, ce dernier a refusé de se présenter devant la justice. Le dossier a été transféré ensuite, au tribunal administratif de Bir Mourad Rais, selon les procédures judiciaires applicables.

À lire aussi :  Centre TCF à Alger : Nouvelle adresse et nouvelles procédures

Il faut noter que le business des visas Schengen prend de plus en plus de l’ampleur en Algérie, face à l’augmentation exponentielle du taux de refus de visas. Le trafic du visa constitue une source de gain facile pour ces trafiquants sur le dos du citoyen, piégé par ces réseaux d’arnaqueurs.