Un incendie a été enregistré dans la nuit de dimanche 5 à lundi 6 janvier à la cité universitaire Hasnaoua, sise à Tizi Ouzou, en Kabylie. Le feu a fait quatre blessés parmi les étudiants, notamment un brûlé et trois incommodés par la fumée. La protection civile a intervenu à 4h08 pour l'éteindre et empêcher la propagation des flammes.

En effet, selon un communiqué de la protection civile de la wilaya de Tizi Ouzou, le feu s'est déclaré durant la nuit dans un pavillon de la cité universitaire. "Ce jour le 06/01/2020 à 04h08, les éléments de la protection civile de l'unité principale de Tizi Ouzou sont intervenus pour l'extinction d'un feu qui s'est déclaré au niveau d'une chambre au 3ème étage d'un bloc d’hébergement à la cité universitaire Garçons Hasnaoua dans la commune de Tizi Ouzou" a fait savoir la protection civile dans son communiqué.

Un étudiant brûlé et trois autres incommodés par la fumée

Selon la même source, le bilan de cet incendie fait état d'un étudiant brûlé légèrement au visage et trois autres incommodés par la fumée. Les éléments de la protection civile les ont évacués vers le service des urgences du Centre hospitalo-universitaire (CHU) Nedir Mohamed de Tizi Ouzou pour y recevoir les soins nécessaires.

À lire aussi :  Suisse : Un détenu algérien retrouvé mort dans sa cellule

Aussi, dans le même bilan, les pompiers ont fait état d'une chambre universitaire "complètement brûlée". A noter cependant que l'intervention des éléments de la protection civile a empêché la propagation des flammes vers les chambres voisines et donc réduit les dégâts et même le nombre des victimes.

Les causes de l'incendie restent indéterminées selon la même source. Mais il y a deux hypothèses probables dans ce genre d'endroits. L'incendie peut avoir été causé par un appareil électrique, notamment la résistance, très utilisée par les étudiants en hiver. Ou par une petite bonbonne de gaz butane, très en vogue dans les chambres universitaires.

Lire aussi : Algérie : Important incendie à l'agence BNP Paribas (Vidéo)