Algérie : Apparition d'un poisson toxique et mortel sur le littoral

Le poisson-lièvre, une espèce toxique et mortelle de poisson, a été découvert cette semaine au large de Damous, à l’extrême-ouest de Tipaza. La dangerosité de cette espèce de poisson se situe dans la consommation de certains de ses organes.

Un poisson étrange et surtout toxique crée l’inquiétude à Tipaza (61 km à l'ouest d'Alger). La découverte de ce poisson a été faite par un pêcheur de la région de Damous, qui l’a reconnu à sa forme particulière, avant d’en informer les services de la direction de la pêche et de l’aquaculture, a appris l'agence officielle (APS) auprès de la direction de la pêche de la wilaya.

En effet, le poisson-lièvre peut s’avérer mortel s’il est consommé. Le poisson n’est pas agressif ou venimeux. Mais plusieurs de ses organes dont le foie, les reins, les intestins, les ovaires et la peau contiennent de la tétrodotoxine (TXX), une neurotoxine mortelle.

Société À Bruxelles, les musulmans n'ont nulle part où enterrer leurs morts

Le poisson-lièvre provoque une paralysie progressive des muscles, jusqu’aux poumons qui se bloquent et provoquent une asphyxie mortelle. La consommation des parties toxiques de ce poisson herbivore a déjà provoqué la mort de plusieurs personnes sur les côtes méditerranéennes orientales, en Israël, au Liban, en Syrie ou encore en Grèce.

La présence de ce poisson est rare sur le littoral de l'Algérie en général. Sa dernière apparition remonte à 2014 et toujours sur les côtes de Tipaza, mais il s’agit d’un phénomène qui ne doit pas prêter à inquiétude, précise la direction de la pêche de la wilaya.

Lire également - Kabylie : Les forces navales algériennes sauvent un Ukrainien


Vous aimez cet article ? Partagez !