Le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique a réagi dans l’après-midi de jeudi 16 janvier, à une information selon laquelle le montant de la bourse des étudiants en Algérie connaîtrait une augmentation. Les étudiants continueront donc à vivre en dessous du seuil de pauvreté.

Un communiqué rendu public par le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique a informé que « ce qui a été colporté sur les réseaux sociaux et attribué au Pr Chemseddine Chitour, portant sur l’augmentation du montant de la bourse, n’a aucun fondement et dément catégoriquement ces rumeurs. Le montant des bourses n’a connu aucun changement ».

Depuis la matinée de ce jeudi, un faux document annonçant une augmentation significative du montant de la bourse accordée aux étudiants en Algérie a enflammé les réseaux sociaux.

Il faut souligner que tout étudiant inscrit en Algérie dans une filière de l'enseignement supérieur bénéficie d'une bourse d'études durant tout son cursus fixée à 4 050 dinars, 3 600 dinars ou 2 700 dinars, selon le revenu annuel global des parents. L'Office des œuvres universitaires (ONOU) est chargé de fournir cette bourse tous les trimestres à l'étudiant .

Par ailleurs, si l’on se réfère à la norme internationale, les étudiants algériens vivent en dessous du seuil de pauvreté. Le montant de la bourse versée aux étudiants en Algérie ne représente en fait, qu’une infime partie des dépenses nécessaires pour poursuivre des études normales, notamment avec la hausse des frais de restauration et les frais pédagogiques.

À lire aussi :  Le Canada va faciliter la résidence permanente pour les médecins étrangers

Plusieurs organisations estudiantines ont d’ailleurs réclamé en début de l’année universitaire, l’augmentation du montant de la bourse des étudiants qui devrait passer de 4 000 dinars à 10 000 dinars au titre de l’année universitaire prochaine 2019-2020.