Les services de la police judiciaire de la wilaya d’Alger ont mis un terme lundi 27 janvier aux agissements d’une bande organisée spécialisée dans la falsification de la monnaie nationale à l'Ouest de la capitale. Ils ont démantelé un réseau criminel international de faux-monnayeurs et saisi un montant de plus de 1,7 milliard de centimes de faux billets en coupures de 1000 dinars, selon un communiqué de la sûreté de la wilaya d’Alger.

Le communiqué évoque « l'opération mise sur pied par les services de police de la division ouest de la police judiciaire, dans le cadre de la lutte contre le crime urbain ». Il précise que le réseau de trafiquants spécialisés dans le trafic de monnaie est composé de sept individus issus de différentes wilayas du pays. Cette bande de faux monnayeurs a été démantelée et les individus ont été tous arrêtés. Cette opération a permis la saisie d'une somme de 1 milliard et 780 millions de centimes en fausses coupures de 1000 dinars.

Un ressortissant étranger impliqué dans la fabrication de faux billets en dinar

Le chef de la brigade criminelle de la division Ouest de la police judiciaire, le commissaire Ahmed Kebir révèle que « l’opération a été déclenchée à la suite d’informations faisant état d'un ressortissant étranger suspect ayant déposé une somme d'argent au niveau d'une banque ». Il précise que la division qu'il dirige a « diligenté une enquête qui a donné lieu, en un temps record, à l'arrestation de tous les membres du réseau de trafiquants de monnaie ».

Les personnes arrêtées ont été présentées devant le procureur de la République d’Alger pour un complément d’enquête avant qu'elles ne soient présentées devant la justice. Cette opération de saisie de fausse monnaie est parmi les plus importantes réalisées par la police dans la capitale. Elle vient après celle réalisée au mois de mars dernier avec la saisie de plus de 500 000 euros en billets falsifiés.

Lire aussi : Transfert illicite de devises : Un voyageur interpellé à l’aéroport d’Alger