Le président de l’association nationale des exportateurs, Ali Bey Nasri prévoit une flambée des produits importés de Chine à cause de coronavirus. Il explique ces hausses des prix par le ralentissement des importations à partir de la République chinoise.

Ainsi, pour le président de l’association nationale des exportateurs, le Coronavirus aura des répercussions directes sur les prix des produits chinois. Il affirme que l’arrêt des vols vers la Chine ainsi que les liaisons maritimes conduira inéluctablement à la rareté des produits importés de Chine. Cela aura une influence sur les prix comme le dicte la loi de l’offre et de la demande.

Ali Bey Nasri ajoute que la propagation du coronavirus aura aussi des conséquences sur les projets réalisés par les Chinois en Algérie. Il affirme que les entreprises chinoises vont tourner au ralenti, à cause de la matière première qu’ils importent de leur pays, ainsi que de la difficulté pour ses cadres de voyager entre les deux pays. Le président de l’association nationale des exportateurs explique que beaucoup d’hommes d’affaires algériens ont annulé des rencontres importantes avec leurs homologues chinois, retardant ainsi certains accords passés entre l’Algérie et la Chine.

La chine principale partenaire économique de l’Algérie

Ali Bey Nasri rappelle que la Chine est le partenaire le plus important de l'Algérie. Les échanges entre la chine et l’Algérie ont atteint 8 milliards de dollars. Il indique aussi que la présence chinoise en Algérie se développe à une grande vitesse surtout avec la récession économique mondiale.

Par ailleurs, il faut rappeler que la propagation du coronavirus à eu un effet négatif sur les prix des hydrocarbures la principale ressource algérienne en devise. Il arrive à un moment où la situation économique en Algérie est déjà très compliquée.

Lire aussi : Port d’Alger : Les produits chinois peuvent-ils véhiculer le Coronavirus ?