Un ressortissant chinois présentant des symptômes évoquant ceux du coronavirus a été placé, dimanche soir, à l'isolement à l'établissement hospitalier spécialisé des maladies infectieuses El-Hadi Flici (ex-El-Kettar) à Alger.

Selon des sources concordantes, un ressortissant chinois non identifié, qui est rentré jeudi de Pékin vers l'Algérie, a été transféré aux services des urgences de cet hôpital. Il subit des tests après avoir présenté des symptômes du coronavirus. Les résultats de ses analyses sont attendus dans l’après-midi de ce lundi. S'il est confirmé, il s'agira du premier cas de ce virus mortel en Afrique.

La semaine dernière, le ministre de la Santé, Abderrahmane Benbouzid, avait assuré que « toutes les mesures préventives et curatives sont mises en place » dans l’hôpital spécialisé des maladies infectieuses El-Hadi Flici (El Kettar), où il a effectué une visite d’inspection.

Un avion pour rapatrier les 36 Algériens bloqués à Wuhan

Un avion algérien a décollé dimanche à l'aube à destination de la Chine pour rapatrier 36 Algériens établis dans la ville de Wuhan. Un staff médical spécialisé est à bord de ce vol pour accompagner les trente-six (36) algériens établis Wuhan, province chinoise où est apparu l'épidémie. Le retour de cet avion est prévu, ce lundi, sachant que la durée de vol varie entre 10 et 12 heures.

Rappelons également qu'un important dispositif de contrôle a été mis en place au niveau de l’aéroport international Houari-Boumediene où les passagers de dix vols par jour, notamment en provenance de Dubaï, d’Istanbul, de Doha, du Caire et de Pékin, sont soumis a des caméras thermiques.