Un scandale retentissant a secoué, mardi 4 février, l’hôpital El Hadi Bendjedid, dans la wilaya d’El Taref, au nord-est de l’Algérie. Un père a découvert le corps sans vie de son nouveau-né dans... la poubelle de l’hôpital, rapporte le journal arabophone Echorouk.

Selon la même source, le père du bébé mort-né aurait contacté le service de maternité de l’hôpital pour récupérer le corps de son enfant afin de l’enterrer. Mais à sa grande surprise, les responsables de ce service lui ont indiqué que la dépouille est introuvable.

Après plusieurs heures de recherche, le père a fini par faire la découverte macabre. Le corps de son nouveau-né a été mis dans un sac-poubelle et jeté dans la benne à ordures de l’hôpital. Un acte qui a choqué le père, qui a décidé de déposer plainte contre la direction de l’hôpital. Une enquête a été dès lors ouverte pour identifier les responsables de cet acte.

La direction de la santé et de la population réagit

La direction de la santé et de la population de la wilaya d’El Taref (Nord-est de l'Algérie) a réagi mardi, à ce scandale. Elle a indiqué dans un communiqué, rendu public sur sa page Facebook, que des mesures ont été prises par le directeur de la santé, en coordination avec le directeur de l’hôpital El Hadi Bendjedid, contre les responsables incriminés.

À lire aussi :  Le recteur de la grande mosquée de Paris apporte son soutien à Salman Rushdie

« Il a été décidé de mettre fin aux fonctions du chef de service de gynécologie-obstétrique, du médecin permanent, de l'observateur médical et du préposé à la réception », informe la direction de la santé en question, faisant aussi état du lancement « des procédures d'annulation de l'accord conclu avec l'entreprise de nettoyage privée ».

Lire également : Algérie : Tentative de suicide d’une femme cancéreuse rejetée d’un hôpital