Un jeune étudiant en médecine de 31 ans a été retrouvé mort le matin de ce dimanche 16 février dans la commune de Tifra, wilaya de Béjaïa. Dénommé Abdennour Hanifi, le défunt était étudiant à la faculté de médecine de Béjaïa. Il avait quitté son domicile hier à 18 heures sans donner de nouvelles depuis.

La veille, la famille du défunt, alertée par l'étrange disparition de leur fils, avait lancé un avis de recherche qui a été partagé massivement sur les réseaux sociaux. Après une longue nuit de recherches, le trentenaire a été retrouvé mort dans la même commune. Selon des témoignages, l’étudiant avait arrêté de suivre ses cours au Campus d'Aboudaw. Il aurait rencontré des difficultés dans son cursus universitaire et accumulé beaucoup de retards. D'après des membres de son entourage, A. H. était un étudiant sans problèmes particuliers. Il était très gentil et sociable et ne présentait sans aucun signe de troubles psychologiques, racontent des étudiants l'ayant connu.

Contactée par ObservAlgerie, la famille du défunt a confirmé la nouvelle. Elle affirme que pour l’instant, les circonstances de la mort de leur fils ne sont pas connues. Cette dernière attend les résultats de l’enquête ouverte par les services de sécurité pour connaître les tenants et aboutissants de cette mort mystérieuse. Les services de la Protection civile qui se sont déplacés sur les lieux du drame ont transporté la dépouille vers l’hôpital de Béjaïa pour une autopsie.

Il faut rappeler que depuis quelques temps, la criminalité, la violence ainsi que les suicides se multiplient en Kabylie. Le climat social ainsi que les conditions de vie qui se dégradent de plus en plus favorisent la recrudescence des fléaux sociaux.

Lire aussi : Algérie : La criminalité en Kabylie ne cesse de montrer son ampleur