Un homme a tué sa maîtresse enceinte et l’a enterrée dans une forêt à Sebt el Guerdane, dans la région de Taroudant, au Maroc, a rapporté la presse marocaine ce jeudi 20 février. La dépouille de la victime a été retrouvée par des riverains, attirés par l’odeur que dégageait le cadavre putréfié .

Les faits de ce crime remontent à quelques jours de cela quand le présumé meurtrier, en compagnie d’un complice, a invité sa maîtresse à une soirée arrosée dans une forêt isolée, à Sebt El Guerdane. Après lui avoir servi à boire jusqu'à l'ivresse, les deux individus l'ont tuée et enterrée sur place.

Selon la presse locale, les raisons du meurtre sont liées à la grossesse de la femme. L’homme, qui a refusé d’assumer la paternité, est passé à l’acte pour éviter le scandale, comme c’est souvent le cas dans les relations « illégitimes ». Le présumé assassin a aussi rejeté la proposition de la victime de se marier pour camoufler sa grossesse en dehors du mariage et sauver, ainsi, "son honneur" dans une société conservatrice qui rejette les mères célibataires.

Cette relation amoureuse entre le présumé assassin et sa victime ont donné les éléments nécessaires aux services de la Gendarmerie royale pour dénouer les fils de ce crime. L’enquête déclenchée a permis d’arrêter le suspect ainsi que son complice. Ces derniers ont été présentés devant la justice et placés en détention provisoire en attendant leurs procès. La dépouille de la victime a été déterrée et transportée à l’hôpital pour les besoins de l’autopsie.

À lire aussi :  Un avion d'une compagnie marocaine dérouté vers l'aéroport de Bordeaux

Il faut rappeler que les crimes d’honneur sont fréquents au Maroc. Il y a quelques mois, à Marrakech, un autre homme avait assassiné sa maîtresse, également enceinte, avant de suicider.

Lire aussi :  Un Algérien arrêté pour adultère avec une Marocaine à Agadir