Les douanes algériennes ont un nouveau directeur général. Et cette fois, il ne risque pas d'y avoir une annulation, puisque Noureddine Khaldi est déjà installé, ce lundi 24 février, dans ses nouvelles fonctions par le ministre des Finances, Abderrahmane Raouya. 

Selon un communiqué du ministère des Finances qui a fait cette annonce par le biais de l'APS, la cérémonie d'installation a eu lieu au siège de la direction générale des douanes, en présence du ministre délégué chargé de la Prospective et des Statistiques, Bachir Messaïtfa, et de l’ensemble des cadres dirigeants de cette institution.

Selon le même communiqué, le ministre des finances a remercié le DG sortant, Mohamed Ouaret, pour le travail accompli en matière de modernisation de l’institution à travers les mesures de facilitation des procédures douanières. Il lui a également rendu hommage pour son action qui a fait que l'institution déploie des efforts pour une meilleure couverture de l’espace douanier national en vue d’assurer une protection efficiente de l’économie nationale.

D'ailleurs, le nouveau patron des douanes devrait poursuivre cette démarche de modernisation, selon le même ministre. Pour cela, il devrait parachever les projets engagés dans ce domaine et faire de l’administration douanière un outil au service du développement de l’économie nationale.

Cette nomination est passée comme une lettre à la poste, contrairement à celle qui a eu lieu le 4 février dernier, avant qu'elle ne soit annulée quelques heures plus tard. En effet, une dépêche de l'agence officielle avait annoncé la nomination de Hakim Berdjoudj comme DG des douanes, avant qu'une autre dépêche ne vienne préciser que Mohamed Ouaret restait en fonction.