Deux nouveaux cas confirmés de coronavirus ont été enregistrés dans la région de Blida, à l’est de l’Algérie. L’annonce a été faite dans la nuit de dimanche à lundi 2 mars, par le ministère de la Santé.

Selon la même source, il s'agit d'une femme de 54 ans et sa fille âgée de 24 ans, résidant dans la wilaya de Blida. Les deux patientes ont été placées à l’isolement et subissent actuellement un traitement.

Les deux femmes auraient contracté le virus en Algérie à la suite d’un séjour chez deux proches (un homme et sa fille) établis en France. L’infection de l’homme a été confirmée à son retour en France, ce qui a poussé les services de santé en Algérie à effectuer le suivi. Le ministère de la Santé assure que “toutes les mesures sont prises pour empêcher tout processus épidémique”.

Pour rappel, un ressortissant algérien installé en France a été “arrêté” dans la soirée de samedi 29 février à l’aéroport de Sétif, à l'est de l’Algérie. Il s’agit d’un nouveau cas suspect de coronavirus.

L’émigré, âgé de 40 ans, est arrivé à bord d’un vol en provenance de l’aéroport de Lyon en France. Il a été interpellé à son arrivée à l’aéroport de Sétif lorsque l’alarme du scanner de détection thermique a retenti au passage du quadragénaire résidant à Saint-Etienne.

Placé en isolement à l’hôpital Saâdna Mohamed Abdennour de la ville de Sétif, l’homme aurait révélé, lors d’un examen préliminaire, avoir effectué des voyages en Turquie et en Italie. Il faut dire qu’à l’heure actuelle, rien ne confirme la contamination de l’homme au Covid-19. Il est néanmoins placé en surveillance médicale par mesure de précaution.