Trois nouveaux cas confirmés de coronavirus ont été enregistrés, ce mardi 3 mars 2020 en Algérie, a annoncé le ministère de la Santé. Il s'agit de trois membres de la même famille des patients diagnostiqués positifs à Blida.

Le nombre des personnes atteintes du COVID-19 en Algérie est désormais huit, après les trois cas contrôlés positifs ce mardi. Le ministère de la Santé a affirmé que l'enquête épidémique se poursuit toujours dans cette wilaya pour identifier les personnes ayant été en contact avec les membres de cette famille.

Pour rappel, l’Algérie a enregistré son premier cas atteint du coronavirus fin février dernier. Un ressortissant italien qui a d'ailleurs vite rapatrié dans son pays. On a cru alors qu'on avait terminé avec cette épidémie, mais le 1 mars dernier, deux femmes ont été contrôlées positives à Blida. Une mère et sa fille âgées respectueusement de 53 et 24 ans.

Le lendemain, trois membres de la même famille ont été diagnostiqués positifs et admis à l’hôpital. Alors que les Algériens n'avaient l'oreille que vers le centre sanitaire de Blida pour suivre l'état de santé ce ces patients, voilà que le ministère de la Santé annonce trois autres cas atteints de coronavirus, portant ainsi le nombre à huit. Notons que, selon les échos parvenus de cet hôpital, l'état de ces malades est stationnaire et rassurant.

Rappelons que trente personnes sont placées en isolement à l’hôpital de Boufarik, à Blida, dans le cadre de la lutte contre le coronavirus. Selon le chef du service des maladies infectieuses de cet établissement, ces personnes sont des proches ou des amis des quatre patients contaminés par le virus Covid-19.

Leur isolement entre dans le cadre de l’enquête épidémiologique lancée depuis la découverte des deux cas enregistrés le 1er mars. Selon Mohamed Yousfi, tout l’environnement de la femme et de sa fille devait se trouver en isolement pour subir des tests. C’est ce qui a d’ailleurs permis la découverte des deux nouveaux cas, lundi 2 mars.