La compagnie aérienne française Air France annonce l’ouverture de quatre nouvelles lignes vers trois  destinations différentes. Des lignes qui seront opérationnelles toute l'année à partir du 4 avril 2020.

Ainsi, ces nouvelles routes aériennes comprendront sept vols par semaine d’Alger vers Marseille, quatre vols sur l’itinéraire Alger - Toulouse, trois sur la liaison Oran - Toulouse et enfin deux vols par semaine d’Alger vers Nice.

Avec ce large réseau de destinations reliant l’Algérie à la France, la compagnie aérienne française démontre son ambition de conquérir le marché algérien du transport aérien, surtout après l’attribution des lignes d’Aigle Azur à la compagnie Transavia, qui n'est autre qu'une filiale du même transporteur français.

Air Algérie fera donc face à une farouche concurrence, sachant que les tarifs pratiqués par la compagnie française sont de loin abordables par rapport à ceux de la compagnie nationale. Selon le directeur général adjoint de la compagnie Transavia, Air France propose non seulement des offres "low cost" mais aussi de qualité. Les tarifs sont vraiment imbattables avec « 70 euros pour un aller, voire 60 euros en promotion, et un peu moins de 130 euros pour un aller-retour », fait savoir la même source.

Des prestations de service significativement attractives qui risquent de bouleverser la donne du marché du transport aérien en défaveur d'Air Algérie, dont les passagers, spécialement ceux qui empruntent les lignes France - Algérie, se plaignent de la cherté excessive des billets, du retard des vols programmés et de la défaillance du service de communication. Notons que cette clientèle représente la plus importante catégorie de passagers, avec quatre millions voyageurs chaque année.

À lire aussi :  Vols annulés : Vers une baisse du montant des indemnisations ?

Lire aussi : Air Algérie lance une nouvelle promotion sur les vols internationaux