La compagnie aérienne marocaine Royal Air Maroc (RAM) a annoncé, via un communiqué, la suspension temporaire de ses vols vers deux villes italiennes, Milan et Venise, à partir de ce dimanche 8 mars 2020. La propagation fulgurante du virus Covid-19 ou coronavirus dans ce pays du sud de l’Europe y est pour quelque chose.

En effet, la compagnie marocaine a informé de sa décision de “suspendre temporairement” ses vols vers Milan et Venise. Une mesure qui intervient “suite à la décision des autorités italiennes de mettre en quarantaine Milan et Venise à cause du coronavirus”, explique la compagnie dans son communiqué. “Cette suspension est en vigueur à partir de ce dimanche 8 mars”, informe la compagnie marocaine qui précise néanmoins que les vols entre le Maroc et ces villes “reprendront au début du mois d’avril prochain”.

Air Algérie prendra-t-elle la même décision ?

De son côté, la compagnie algérienne Air Algérie n’a pour l’instant pas réagi à la décision du gouvernement italien. Mais à l’heure où le nombre des cas de coronavirus Covid-19 ne cesse d’augmenter en Algérie, il semble tout indiqué pour la compagnie locale de prendre la même mesure que Royal Air Maroc. Il faut rappeler qu’Air Algérie avait auparavant annoncé la suspension de tous ses vols vers la Chine ainsi que vers l’Arabie saoudite, en raison de l’épidémie de coronavirus.

Dans la nuit du samedi 7 mars, le gouvernement italien a pris une disposition radicale. Les habitants du nord de l’Italie, environ 15 millions, n’ont plus le droit de quitter leurs villes. Les déplacements des “habitants d’une vaste zone allant de Milan, capitale économique du pays, à Venise, haut lieu du tourisme mondial, sont désormais étroitement limités”, souligne le décret publié sur le site du gouvernement italien.

Une mesure ayant pour but de maîtriser l’épidémie de coronavirus qui se propage rapidement en Italie. Après cette annonce, de nombreux Italiens, pris de panique, se sont précipités vers la gare de Milan Garibaldi, pour prendre le dernier train interurbain et quitter la ville.

Lire également : Air Algérie réagit à l’information sur la relance de la liaison Alger-Pékin