La compagnie aérienne Air Algérie a annoncé, ce lundi 9 mars, la suspension de ses vols à destination de la ville italienne de Milan. Une décision qui intervient suite à la mesure de quarantaine imposée par le gouvernement sur une bonne partie du nord de l’Italie, dont la Lombardie, à cause de la propagation fulgurante du virus Covid-19 ou dans ce pays du sud de l’Europe.

Ainsi, Air Algérie informe, à travers son compte officiel Facebook, de sa décision de « suspendre temporairement » ses vols vers la ville de Milan. Cette mesure entrera en vigueur à partir de “mardi 10 mars”, poursuit la compagnie algérienne Air Algérie. Cette dernière n’apporte toutefois aucune précision quant à la date de la reprise des vols vers cette ville. Notons qu’il s’agit de la troisième desserte que la compagnie locale suspend. En effet, Air Algérie avait auparavant annoncé le gel de tous ses vols vers la Chine ainsi que vers l’Arabie saoudite, en raison de l’épidémie de coronavirus.

Une décision logique d’Air Algérie

La décision prise par Air Algérie était prévisible au vue de la mesure sanitaire des autorités italiennes. Cette dernière avait, rappelons-le, pris la disposition radicale de mettre en isolement une partie du nord de l’Italie. les habitants de cette zone, environ 15 millions, n’ont plus le droit de quitter leurs villes. Les déplacements des « habitants d’une vaste zone allant de Milan, capitale économique du pays, à Venise, haut lieu du tourisme mondial, sont désormais étroitement limités », soulignait le décret publié sur le site du gouvernement italien.

Rappelons qu’avant Air Algérie, la compagnie aérienne marocaine Royal Air Maroc (RAM) avait aussi annoncé la suspension temporaire de ses vols vers deux villes italiennes, Milan et Venise, depuis dimanche 8 mars. De son côté, la compagnie aérienne italienne Alitalia avait informé de sa décision de geler tous ses vols au départ et à destination de Milan Malpensa, et ce, à partir de ce lundi 9 mars.

 

Lire aussi : Air Algérie réagit à l’information sur la relance de la liaison Alger-Pékin